Ça te dit night fever ( 14 )

J'y vais, j'y vais pas ? J'y vais, j'y vais pas ? Vlà à quoi je dois réfléchir lorsque mon tendre et cher équipier me dit à 23h la veille du départ parce que Mr a voulu enlevé ses roulettes précocemment et bam, le ptit bobo au genou qui l'empêche de gambader à 4 pattes dans son parc ! Alors que faire ?! Mes billets de train sont payés et les revendre à 7h du départ, j'y pense même pas, notre inscription aussi... Pffff ! Bon allez, je prends le risque de compléter une équipe que je ne connais pas ou par chance courir seul sans dossard, ni classement. Même si ça m'a coûté qqs heures de sommeil, je ne regrette pas mon choix au fur et à mesure du trajet. Au pire ça me fera un bon entrainement, une occaz de tester mes guiboles mais j'espère que ça va passer car qqs heures plutôt, mon médecin/osthéo m'a remis la synphise en place donc ç apasse ou ça casse !

14h, le plat pays est en approche avec un chouette soleil. Fabien lepailleur est sur le quai pour m'accueillir et zou direction un ptit bled ( feugerolles ), lieu de RDV des orienteurs. 1ère discussion et pas des moindres : comment participer en étant seul ? Intégrer une équipe mais laquelle ? Seul pas possible pour question de sécurité ! Bon reste à voir les équipes potentielles et 2 en ressortent : Ding'O et Ptits Suisses Normands. Je connais pas trop mais c'est avec les Ding'O que la discussion commence à leur arrivée. Pas de soucis pour courir avec eux mais ils veulent courir à 3, orienter tous les 3 car sont en prépa pour d'autres courses : ça va pas coller et pour le peu que je les retardent si mes adducteurs couinent, je m'en voudrais... alors ce sera sans eux. Finalement, on trouve une solution : pas de dossard, pas de classement mais en solo. Why not ! Les Ptits Suisses Normands viennent me voir après mais trop tard ! 

Affiche ctdnf 2014

Bon c'est pas tout mais 16h approche et y a encore un ptit prologue à faire pour échelonner les départs : 9 plots sur de l'herbe et une carte : suivre le cheminement des plots selon l'ordre imposé ( c'est ce que l'on fait svt l'hiver en salle ). Pas de pression, pas d'affolement pour moi puisque la course a pris une autre tournure.... S'en suit le briefing et le départ. Je pars 50 sec après les Tyrannos en 2ème position. Simple : ttes les cartes de la course sont dans une pochette et c'est parti pour 42.195km ! 

Carte 1 CTDNF 2014

J'ai un peu de mal à rentrer dans la carte et trouver la 1ère balise au NE du terrain de tennis. Je m'appui sur d'autres équipes et hop c'est parti ! Ordre libre en ville, pas de gdes difficultés, c'est plié, faut enchainer sur le labyrinth'o : j'aime ! Depuis quasi le départ je fais route avec les Tyrannos : on va à la même vitesse et tout s'enchaîne bien sans erreurs majeures. Idem dans le labyrinthe où ils ont une balise d'avance mais peu importe, pas à l'abri d'une balise différente. Fin de ce moment ludique et passage aux choses sérieuses : une CO imposé sur cette nouvelle carte à la végétation pas tjrs facile, du micro relief et qqs falaises pr pimenter le tout ! Comme depuis le départ, c'est tirage de bourre avec les Tyrannos : on cherche pas à se suivre, on fait chacun notre bonhomme de chemin avec tantôt des itinéraires différents, tantôt ils sont devant... Bien sympa !

Carte 2 CTDNF 2014

Y a bien une autre équipe de 4 mais vu qu'elle est un peu trop bruyante, on s'en sépare vite ! ;-) Sur la fin de carte les Ding'O reviennent et c'est parti pour finir cette carte ensemble. Il fait tjrs jour, le road book arrive et là c'est plus le physique qui fera la différence sur ces 5km à dominante plat et sur piste cyclable : c'est le moment le moins marrant mais pas le choix.

Road book CTDNF 2014

Rien de bien compliquer dans le road book, tout est clair. Côté course, ce sont les Tyrannos qui décrochent : on est plus qu'à 2 ! mais pas de bol pour eux, ils ont un soucis de frontale à l'entrée de ce ptit bois : bah oui, fallait prendre du Stoots ! je fais mon chemin et prends facilement 2 à 3 min d'avance. il doit être 17h45, la fin du road book se profile et va falloir allumer la Stoots pour enchainer. 

Carte 3 CTDNF 2014

C'est déjà la 55ème balise et j'ai un peu de mal à enchainer sur la 56 de nuit : est ce parce que c'est la 1ère de nuit ? Fin de cette section typé trail'o, je ne fais pas attention et descend pour enchainer mais fallait changer de carte ! Je remonte, les Ding'O me rejoignent, et me rend compte que je vais basculer sur le gros de cette course : choix libre sur une carte au 1/10000. Je ne trace pas, je file. une petite section bitumée me permet d'analyser la carte : je tourne dans le sens anti horaire avec le dénivelé en 1er. 

Carte 4 CTDNF 2014

Et ce que je craignais arriva : mes adducteurs me tirent ! Ca devient difficile d'allonger les jambes et lever les genoux mais t'es un raideur ou quoi ? t'as un mental ou bien ? Ouais, j'ai ça en stock et puis vu qu'il y a pas bcp d'enjeu pour moi, j'y vais qd même quitte à marcher ! Tout se passe bien, je pardine très peu sur les postes, j'avance comme je peux et au Sud de la carte ( mi course ) , je croise mes concurrents directs : impec ! Mais je perds trop de temps sur la P et encore plus sur la E ! L'heure tourne elle pdt ce temps, le moral en prends un coup mais heureusement les chevilles tiennent, les poumons aussi et le ciel étoilé avec une ptite touche de T° négatives me font galoper sur la fin de la carte. J'aperçois au loin des frontales : forcemment vu le temps perdu sur ces 2 balises, les ding'O sont repassés dvt. A nouveau un ptit trail'o pour rejoindre la mémo, je frise les 12km/h sur le plat ( wouah ! ) et remonte petit à petit cette équipe aux 2 frontales : serait ce les Tyrannos ? Ce n'est qu'en sortant de la 75 que je me rends compte que ce sont les Ptits Suisses Normands : étaient ils dvt depuis le début ? auraient ils fait une super CO dans la forêt de grimboscq ? Bref, ils ont pas l'air bien, l'un deux a des crampes... c'est pas tout mais j'ai 1 ou pls équipes à rattrapper ! Je prends le large et entame cette mémo ( carte IGN ) un peu lassante où c'est le mental qui te dit d'allonger un peu plus pour pas passer sous les 10km/h... Carte 2 " tu descends, tu traverses le ruisseau puis à droite jusqu'à l'intersection " : OK ! Je fais, je mange qqs Squezzy et ? ! ? Quel est le c*** qui a mis une fourche de chemins ? Bon , je fais quoi ? A droite, à gauche ? Je demande à mon équipier, bah non, j'en ai pas ! Je cherche au sol des empreintes de chaussures : rien ! Bon... allez je vais à droite, j'avance au village et rien. Pffff, c'était à gauche et je vois les frontales des Ptits Suisses qui montent... Grrrr Voilà comment perdre tte mon avance ! 

Carte 5 CTDNF 2014

Enfin la dernière carte de la mémo qui n'en ai plus une puisqu'il faut suivre la rubalise jusqu'à l'entrée de la dernière carte mais j'en perds mon latin, j'arrive pas à faire la corrélation terrain / carte et suis perturbé par la horde d'orienteurs du parcours inférieur. Ou plutôt que je suis cramé ! A nouveau les minutes passent avant de me recâler... Les postes à postes sont courts mais techniques pour certains. Je me laisse entraîner sur la 90 au lieu de la 89 et finalement rentre péniblement sur l'arrivée au bout de 6h28 et presque 44km au GPS ( 1120D+ )

Je rentre forcément un peu déçu mais content de ce bon entrainement. A la lecture de mon doigt, oubli de 2 postes ( une sur le road book : suis obligé de passer à côté mais pas vu et la F sur la grosse CO libre : j'ai du plier ma carte à cet endroit ), mais peu importe. Ce que je retiens de cette course : qualité de l'organisation, des cartes et des prestations, proposer de venir te chercher et ramener à la gare ( ça devrait inciter plus de monde à pdre le train ) et un accueil comme je les aime. De mon côté, content de mon orientation, de mes jambes et de mes chevilles mais pr les adducteurs, fallait s'y attendre ! Bref, une CO très longue distance que je vous conseille ! Perso, c'est là que tu te rends compte qu'un équipier sur une telle distance est quasi indispensable pour question de sécurité, pour pdre le relais en orientation ou pour poinçonner. Difficile de rivaliser avec une équipe de 3 qui tourne dans l'orientation et le poinçonnage et bcp plus facile de trouver une balise à 3 phares qu'à un seul ! Mais je pense ne pas avoir si ridicule que ça.... Côté parcours, mettre les dèfinitions sur chaque carte aurait été un + car à chaque fois, faut reprendre le papier général de ttes les balises afin de vérifier et vu le paquet de carte dans le transparent, on s'y perd vite. Enfin pt être réfléchir à un système obligeant les 3 à s'approcher de la balise car des équipiers seuls, j'en ai vu ! 

Place à la récup, au ski de fond, raquette et ski rando car y en a de lneige tombée ! Powpowpow !

orientation CTDNF ça te dit night fever 2014 vik'azim caen feugerolles

Commentaires (1)

Eric P
Merci pour ce CR.
On envisage une épreuve l'année prochaine ou il y aura une pénalité pour les équipes à plus de 2 équipiers car effectivement sur des longueurs comme celle-la le nombre est un gros avantage concernant la fatigue mentale liée à l'orientation.
La séparation des équipes est un gros pb quand tu donnes un jeu de carte à tous les équipiers mais à part donner un doigt à tous les équipiers, il n'y a pas bcp de solution.
En tout cas Félicitations et on espére te revoir l'année prochaine.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×