Championnat de France de ski'o ( relais et mass start )

Samedi 18 : je quitte Etaux sous un grand soleil : s'il n'y avait pas la neige, on aurait pu croire à une belle journée de printemps.... 45min , plus tard, j'arrive chez mes collègues Sossiens à Sallanches afin de co-voiturer et vers 13h, on arrive à Argentières. Y a du monde, c'est le début de vacances pour la zone C mais pas pour regarder les Chpt de France relais de Ski'O !

Ptit casse-croûte englouti et on file sur la zone de départ pour regarder la démonstration du relais. Une quarantaine d'équipe ( 4 membres par équipes dont une femme, un jeune et 2 hommes ) sont prêts à en découdre sur cette zone que j'avais parcouru mi-septembre lors du challenge de CO.

Déjà, les organisateurs ne sont pas d'accord entre eux ce qui rend confu leur explication mais après qqs efforts supplémentaires, on y arrive !

img-0477.jpg

14h et des brouettes, le départ est lancé : chacun a sa technique : je reste sur place et je mets ma carte correctement, j'avance tout en mettant ma carte, j'avance jusqu'à l'intersection puis m'arrête puis mets ma carte.... Bref, y a tous les styles ! C'est Valérie qui se colle au 1er relais ( prévu en 40/45min ). Pdt ce temps, je peaufine mon bronzage et décide d'aller m'équiper seulement lors de son 1er passage ( le 1er et dernier relais ont un changement de carte sur l'aire de relais donc doivent passer 2 fois devant nous ). Mais ce n'est qu'au bout de 55min que les 1ers passent : les organisateurs auraient ils surestimés leur parcours ? L'attente est longue, un compétiteur revient changer de skis ( casse ! ) puis vers 15h15, la voilà qui pointe le bout de son nez un peu dans le dur ( elle crève de soif et trouve le parcours dur physiquement ) : bon, ça promet ! Je décide donc d'aller m'équiper de ma belle tenue NoName fraîchement reçue et de m'échauffer. La maman de Mathis ( second relayeur ) m'annonce que, vu le retard, il est décidé de faire partir en masse les relais 2,3 et 4 à 16h. Sage décision car vu le temps qu'ils mettent, le relayeur 4 va finir de nuit !

Mais au moment où je m'installe sur la ligne, vers 15h53, Valérie en termine enfin avec son parcours et passe le relais à Mathis. 7 min plus tard, c'est à mon tour et me voilà sur mon second ski'o de ma vie et 1er de cette saison : les entrainements vont-ils payer ? Bon, je pense que j'aurai du m'entrainer à mettre une carte rapidement dans mon porte carte Miry car c'est pas terrible ! Le couloir est étroit alors ça bouchonne vite... mais comme il y a pls combinaisons, ça part un peu dans tous les sens...

Et pas facile non plus d'orienter dans cette discipline : ça bouge, les mains sont prises par les bâtons et c'est là qu'il faut anticiper et mémoriser son parcours pour être le plus efficace....

L'orientation n'est pas trop dure, le parcours alterne bosse, descente, faux plat et pas mal de hors piste ( trace de moto neige ) et c'est là que je perds énormément de temps par manque d'équilibre, manque de technique, manque d'agilité... bref un manque de tout je crois ! Alors je prends une boîte, puis 2, puis 3.... J'ai les mains congelés et lacérées par la neige glacée mais je ne renonce pas....

Au niveau de mon parcours et de mes choix d'itinéraire, je suis satisfait ( sauf une bourde pour aller à la 13 ) : quand je compare à l'an passé, j'ai bien progressé en ski sur les pistes mais il y a encore bcp à faire. Tant mieux, j'aime les défis et c'est pas en 10 séances que je vais rivaliser avec ceux qui sont nés avec les skis aux pieds !

img092.jpg

A l'arrivée, j'ai même le temps de sourir pour la photo d'arrivée, de boire un thé, de discuter avec R.Gouy et d'apprendre que je mets 51min sur mon parcours ( 16ème temps des relayeurs 3 mais bon temps sur ma combinaison ). Mathis arrivera peu de temps après moi ( 1h06 ).

Finalement, Valérie nous apprendra qu'elle est PM... Et surtout, on apprendra que la moitié des équipes présentes ( 20 sur les 40 ! ) sera soit PM soit disqualifiée ( emprunter une zone interdite proche de l'arrivée ) donc forcement les résultats ne sont pas très représentatifs mais le règlement est le règlement : fallait vérifier ses numéros de poste et bien lire sa carte !

Les résultats

Dimanche 19 : après une soirée sympa chez mes hôtes, direction le centre de Chamonix pour les Chpt de France Mass Start. On change de carte mais on change de temps aussi. Il crachine à Sallanches et neigeote à Cham ( bein oui, ça fait bien de dire Cham ;-) ). Mon départ est à 10h et on arrive pile poil dans les temps pour que j'aille changer ma puce ( contre une nouvelle génération ) et m'échauffer. Je papote avec J.Poulain ( orienteur du nord et médecin de la fédé ) mais dois déjà me placer sur la ligne de départ. On doit être une bonne vingtaine à partir en masse et pour une fois sans aucune prétention !

10h et qqs miettes : je choisis de mettre mes cartes ( 2 cartes pour 33 balises sur le parcours A ) tout en piétinant voir même en essayant de patiner mais rapidement je me rends que je suis le dernier ! Encore un point à travailler tiens ! Le 1er poste est loin et permet donc au peloton de s'étirer. J'ai beau rattraper qqs orienteurs, je suis qd même en queue de peloton ! Mais bon, faut bien un dernier ;-)

A l'approche du poste 1, y a déjà les vétérans qui me doublent ( partis qqs minutes après nous ) mais je mets mes œillères et fait mon bonhomme de chemin. J'enchaîne correctement les postes avec souvent des allures de pantin démantibulé sur les traces des scooters des neiges...

Rapidement, je me rends compte que je me tire la bourre avec un autre orienteur : nos postes sont les mêmes à qqs uns prêts. Un coup je l'emmène, un coup c'est lui... mais comme moi, il n'est pas des plus à l'aise sur des skis et on déchausse souvent au même endroit !

img093.jpg

Sur cette 1ère carte, une petite bourde sur la 16 et une bosse de malade entre la 12 et la 13 ( « la montée de Pépé » ). J'ai tellement le temps et pas de pression que je me permets même de remettre dans le droit chemin 2 gamins un peu paumé...

Poste 18, je change de carte et cette petite pause est salvatrice ! Le temps est stable et mes tenues ( 1ère couche + tenue ) me tiennent bien au chaud sans la sensation d'être humide : un régal !

Cette fois, que qqs postes sur cette zone au nord de la carte et rapidement un papillon au sud ouest de celle ci et devinez comment je vais chercher la 9/10/11 ? A pied bien sûr ! je laisse les skis sur le talus et fais mon ptit tour à pas de géant ( la neige est pas endroit encore bien molle ). C'est d'ailleurs là que je sème mon compère qui fait une légère bourde dans le choix du chemin pour accéder à la 9. Qqs minutes plus tard, il me faut traverser la rivière pour en finir la 13/14/15 et l'arrivée. J'emprunte le pont au nord et prend à nouveau une boîte : c'est ça de vouloir skier sur du goudron ! Bref, j'enchaîne rapidement les postes et en termine avec ce parcours qui se gagne en 48min et moi ? bah le double : 1h35 !

img094.jpg

Bref, j'ai participé aux Chpt de France de ski'o !

Dans l'ensemble, je suis satisfait de mes courses : je sens une nette progression dans mon ski. Il y a encore du boulot mais ça motive !

img095.jpg

Les résultats

Et maintenant ? Le ski'o est terminé mais pas le ski ! Alors je vais encore y remettre une louche, essayer de rouler un peu avec ces belles journées ( pt être bientôt avec mon Scott Scale RC qui ne devrait plus tarder ? ) et courir. Mon toubib me conseille de continuer mes entrainements : t'as pas mal quand tu t'entraînes ? Alors vas y ! Et à la 1ère douleur : écho ! Chef, oui, chef !

orientation ski'o NoName

Commentaires (1)

ToM
  • 1. ToM | 22/02/2012
Perso j'aimerais bien voir une vidéo, il est temps que tu trouves un partenaire pour une caméra embarquée... Ça pourrait être comique ;-)
En tout cas bravo à toi et merci de nous faire découvrir un sport peu répandu dans le Chnord !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×