Suplest

En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

Eh bien, nous y voilà, après un long hiver ( bcp de neige, t° basses etc... ), le printemps s'installe doucement dans la région : les oiseaux sifflotent au matin, les perces neige et les primevères apparaissent dans notre jardin, le soleil est un peu plus généreux et les T° restent positives même la nuit.

J'ai fait, je pense, ma dernière séance de skating aux Glières ( fermeture du site ce w-e ) mercredi dernier et ça aurait pu continuer encore qqs semaines vu la qtité de neige accumulé cet hiver mais bon, y a un moment où on est content de ressortir les Inov8 et les Scott. Alors, fartage de stockage et dans leur housse pour qqs mois les skis ! Sauf ceux de rando, je ne vais tout de même pas rester sur un échec ? A voir...

img-1206.jpg

 

D'ailleurs, question vélo, toujours pas arrivé mais j'ai bon espoir cette semaine et Beau papa est là, donc j'aimerai bien faire une tite avec lui dans le coin

Question entraînement, ce fût une semaine «  light » pour 2 raisons : mon planning « trail » me le conseillé et j'avais toujours cette petite gêne au genou et mon toubib a décelé une petite bursite donc repos relatif et surtout glaçage, ultrasons et électrostimulateur... Affaire à suivre !

Et ce w-e, place à la reprise de la CO car le calendrier se charge à ce niveau et la prise de contact avec la carte était urgent tout comme les automatismes, recourir sur des terrains accidentés ( appréhension avec mes 2 chevilles ).... Alors c'est avec mon club de CO que je pars tout le w-e pour un stage. Samedi, on profite d'un entraînement d'un club suisse dans un coin assez paumé mais bien sympa. Arrivé à « Jackyland », le but est simple : un parcours classique avec une alternance de poste à poste où est travaillé l'azimut, puis la courbe de niveau et enfin la mémo. Me faudra bien 1h30 pour boucler cet entraînement bien ludique mais formateur. J'ai fait qqs boulettes, m'en suit rendu compte et espère bien transférer ce travail sur les prochaines courses. A noter qd même un terrain très sec à mon grand étonnement et de bonnes conditions de course ( frais mais juste bien )

Carte course d'orientation Dardigny

 

S'en suit un transfert dans l'Ain pour rejoindre le gîte. Mais avant, petit passage sur le lieu d’entraînement du lendemain, pose des balises et vers 19h30, on pose les bagages, repas, soirée conviviale et dodo vers 23h. Dans la chambre des non ronfleurs, la nuit sera reposante mais le réveil à 7h assez difficile. Petit dèj engloutie, vamos au parking en plein cœur de cette forêt pour une journée divisée en 3 temps : exos le matin, repas et apéro le midi et compèt interne l'après midi.

Au menu, des circuits « fenêtres », en « couloir » et du « frais faux manquant ». Individuel, le tout est formateur et les exercices bien ficelés pour tomber dans les pièges surtout pour moi avec les azimuts où ça manque encore de précision.... Fin de la matinée, débalisage et ptit échauffement avec Loïc où on se tire la bourre : 1er arrivé à la balise !

Repas typé «  communion » avec de la quantité et de la qualité, un peu trop de houblon et au final un ventre bien lourd....

Et voilà un exercice de fin de stage afin de mettre en application tous les domaines travaillés au cours de ces 2 jours : départ en masse, course classique au doigt mais le 1er arrivant à la balise choisit sa prochaine balise : exple : j'arrive 1er à la 1, je choisis d'aller à la 2 «  rouge » que j'annonce tout haut. Le suivant doit donc se rendre à la « 2 bleue » puis le prochain à la « 2 rouge » etc.... Et bien sûr, c'est qui qui part 1min après tout le monde ? C'est Bibi !

1er départ, l'avantage est que je vois où ça part mais rapidement, tous le monde est en forêt et plus rien ! Hop, je regarde ma carte, je file vers la 1 et comme je suis seul, j'ai le choix de la prochaine. J'enquille, je vois au loin du « orange » mais le piège aussi de cet exercice est de regarder les itinéraires des autres donc soit se tromper d'itinéraire soit de balise d'où être concentré sur sa carte. Mi parcours, je reviens sur la tête de course, Loïc, et là ça devient intéressant car on se tire la bourre mais il a tjrs l'avantage du choix de balise donc je subis ses choix. Ptite erreur sur l'avant dernière mais jardinage sur la dernière suite à un mauvais placement de celle ci : autant dire que la minute que j'avais rattrapée est perdue ! 1er échec !

Par sécurité, je retourne vérifier et placer cette balise à sa place et mise en place de la 2ème manche !

On retrouve les mêmes et re belote, je pars 1min derrière le peloton. Même scénario de course, je reprends la tête à mi course et profite même des erreurs de Loïc pour prendre la tête, avant dernière balise : c'est à moi de choisir mon poste suivant ! Dans l'euphorie, je prends le mauvais et de plus fait un détour supplémentaire : à nouveau : échec !

Bref, un bon w-e, de bons éxos, un bon gîte et une bonne logistique : merci le SOS !

A suivre, un ptit coup de main aux Chpts départementaux UNSS de CO, l'occaz d'appliquer ce qui a été vu ce w-e en allant poser et tester les parcours

Ah, dernière chose, faîtes un tour dans mes petites annonces, j'ai 2 paires de chaussures à vendre ( 1 Ekoi en route et 1 Suplest en VTT )....

L'orient Oise : c'est pas pour les nazes !

Oh, faut que je vous raconte mon 1er raid multi de l'année, mon 1er voyage hors région, ma 1ère avec Estelle etc... Après une bonne semaine avec les copains avec skier en plein soleil, à se réhydrater un peu trop le soir au point où je dépose une gerbe aux croisements d'une piste rouge et bleue etc... me v'là parti avec min bio VTT et mes godasses Inov8 voir ché Picards ( parle comme ç alà bas... ). Petite alte chez l'ami Patrice vendredi soir, dodo vers 1h et levé tôt pour aller : nager ! L'occaz de me laver et c'est l'ami J.Jung qui me récupère en bordure de périph direction Noyon. Trajet assez court, ça papote, ça se remémore des anectodes de raid ( des vrais petits vieux... ) et nous voilà arrivés sou sun climat bien froid, bien humide dans le fief du club de Noyon et des raideurs de St Just. On est bien au niveau timing : le temps pour moi de monter le Scott, le porte carte, la laisse etc... et de faire connaissance avec mon équipière du we : Estellle. Ancienne triathlète, elle s'est reconvertie dans le raid multi et le courant passe de suite, reste plus qu'à voir sur le terrain !

Dossard orient Oise 2013 !

Petite mise en bouche ce samedi soir avec une CO score de 4h : ptit trail, CO urbaine, jonction IGN et grosse CO en forêt. Je revois du monde tout en marchant, en s'échauffant vers le centre ville au son de la police municipale qui en fait un peu trop... Jérèm est à l'heure, ptit briefing et hop ça s'élance dans les rues de Noyon, plutôt les pavés afin d'échelonner les équipes. Je récupère ma carte et attend Estelle au pt de RDV. J'ai déjà regardé le cheminement et l'embarque dès qu'elle arrive mais déjà elle veut ralentir pour planifier cette boucle : pas besoin, c'est tout vu mais on est une équipe alors je la laisse s'imprégner de la carte. L'ordre choisi est assez logique et globalement, on s'en sort bien juste qu'il faut faire attention car certaines balises se poinçonnent à deux donc Estelle reste à distance. 20min à peine et nos voilà déjà sur la liaison vers la forêt : déjà qqs équipes dvt et derrière mais impossible de se faire un idée. Cette fois, on regarde bien avant la carte tous les 2 afin de se mettre d'accord et c'est parti pour une boucle horaire. Les postes s'enchainent bien et l'avantage d'orienter à deux permet à Estelle ( pdt que je pointe ) de regarder l'itinéraire pour la suite. La difficulté du jour est de jouer avec les courbes de niveau et on s'en sort pas trop mal. Régulièrement, on croise Joel et son équipier ainsi qu'une équipe de Beauvais. 1ère bourde à mi course pour ma part en voulant tirer un azimut vers la 87 : je tombe sur le mauvais trou à 50m du bon et le temps de me recaler et de trouver le bon : on y laisse du temps, trop de temps ! On a fait le plus gros, nous reste plus qu'à redescendre plein Sud en direction de l'arrivée. On fait bien attention de ne rien oublier, estelle est contente de voir qu'il ne nous reste + gd chose et un inter poste permet d'allonger un peu les jambes mais Estelle a du mal à suivre : je vérifie juste qu'elle me suit, que je vois sa lampe mais j'ai pris trop d'avance et la distance de trop sur le poste 62 : on perd un peu de temps à ce qu'elle me retrouve mais c'est ma punition : fallait attendre ! Reste plus que la petite partie au 1/7500 qui se déroule sans encombres et 3h19 plus tard, le boitier arrivée se profile dvt nous. Nous sommes satisfés, on nous annonce 5ème et 1er mixte.

 Fin de la CO nocturne

L'heure de vider le doigt, la crainte d'avoir oublié un ou pls postes mais no problem, on a les 1000pts ! La cerise sur le gateau, on est en tête de la formule raid élite en mixte mais aussi au scratch ! Seulement 4 et 9 min d'avance sur nos poursuivants : la bagarre s'annonce belle le lendemain...

Douche, étirements, ptit repas sympa avec les amis Belges " Mixtouille " que j'avais pas revu depuis lgtps, à partager la bière de l'amitié et voilà qu'on nous apelle pour être récompensé de notre 1ère place sur la CO nocturne : sympa !

 Podium mixte CO nocturne

Nuit courte, confort moyen dans ce dojo mais du calme et au chaud ! Faut se lever et se rendre à pied pour le ptit dèj. La journée s'annonce belle, il a gelé et les jambes ont l'air de répondre présent ! Le principe est simple : 4 boucles à effectuer au choix ! Départ à nouveau par un trail mais plus costaud comme réveil musculaire. Cette fois, je reste avec Estelle et en profite pour papotter et chambrer les uns & autres.... On veut faire le tir et le sas est plein donc direction la CO : à nouveau cette bosse à grimper et là, c'est parti pour le début du tractage ! La CO se passe bien, on assure et on rentre assez rapidement pour cette fois avoir accès au tir : je touche du 1er coup et Estelle du second : et hop, 50 pts de validés et en avant vers le trail'o. On sort de la ville et hop, à nouveau l'élastique pour Estelle qui peine vraiment à pied. Je tend légèrement l'élastique mais pas trop : il reste encore un bon bout de chemin et j'ai envie d'en garder sous la pédale.... Rien de bien difficile, plus un suivi d'itinéraire mais le parcours est sympa, limite historique et il nous faudra une petite heure pour boucler ce trail. Estelle se plaint du genou mais elle assure et court comme elle peut...

trail de départ

Le run & bike est en vue et je privilégie la course à pied pour reposer le genou d'Estelle sur le VTT. On se retrouve sur la même carte que la veille mais au 1/15000. A nouveau, il faut jouer avec les courbes et là aussi, il nous faudra une bonne heure pour tout prendre. Déjà 3h qu'on arpente les terres picardes et il y a encore le VTT'O à boucler mais c'est le + gros morceau avec les rumeurs comme quoi : " ça va être chaud ! "

Départ pour le run& bike 'o

 Nos poursuivants ont 10min d'avance environ mais rien n'est joué et Estelle a plus la pêche en VTT. Le parcours est valloné, faut être vigilant mais ça se déroule bien. Ma 1ère erreur viendra à l'approche du poste 108 où je me trompe de chemin et passe en zone interdite : pas facile d'y voir qq chose là dessous pour se recaler. On y perd du temps et on doit bien se rendre compte qu'il faudra shunter la 110. Décision prise, on se précipite sur la carte, sur les pédales pour finalement faire pire que mieux : je me trompe de sentier pour descendre à la 111, on galère pour se racaler, je retrouve la trace et le chamin menant à la 112. Je bipe, Estelle prend les devants et part pour la suite : je fais confiance, je ne vérifie ni carte, ni boussole et bing : pas le bon chemin ! Tant bien que mal, je nous recale, on chope la 103 mais là à nouveau cafouillage : je tourne à gauche au lieu de la droite pour la 102, on est dans la zone hachurée, on galère pour en sortir, pour se recaler pour finalement reconnaitre un chemin en bas du D+ qui nous oblige à tt remonter pour rattrapper la ligne d'arrivée au plus vite en laissant la 102 et 104 de côté !

Fin du raid : déception dans les visages....

Le verdict est sans appel : 13'41 de retard soit 280 pts de pénalités ! Ou comment passer de la tête de course à 3ème mixte et mi classement au scratch. Grosse déception, surtt si proche de l'arrivée. Les autres ont fait mieux ou ont été + prudent mais c'est le jeu ! Comme quoi, rien n'est gagné d'avance mais c'est ce qui me plait sur ce sport et qui me donne la niaque pour le prochain raid !

De tte façon, on aurait pas pu tout prendre : trop de retard accumulé sur les sections précédentes. Il devait nous manquer uniquement la 110 soit 50pts et donc largement tenir notre victoire en mixte et même jouer sur le podium scratch.... Comme quoi, rien n'est gagné d'avance et toujours être vigilant !

podium mixte raid élite

Quand à mon bilan avec mon équipière : du positif ! Pas facile de courir avec qq'1 qu'on a jamais vu, d'orienter à deux mais un peu plus de concertation pdt le raid, de travail physique, de lecture de carte IGN et .... un bon potentiel qui mérite d'être exploité....

Et le bilan du raid : de la qualité sur l'accueil, les cartes, les prestations. De la variété dans les épreuves, le terrain. De la stratégie, des balises à gogo mais le seul hic est cette carte IGN trop surchargée qui masque bcp d'éléments importants à mon goût ( autres chemins, courbes de niveau... )

Maintenant, place à l'organisation de l'orient Express ce w-e où cette fois je passerais de l'autre côté de la barrière