Finale Champion de France de raid (62)

1 an après la Suisse Normande, 1 an après l'obtention du titre ; il fallait le remettre en jeu et pas n'importe où ! Les mois de juillet et août étaient basés sur cet objectif : la finale des Chpts de France de raid. Surtout qu'en plus elle a lieu chez nous dans le Pas de Calais ! On est attendu et la pression se fait ressentir rapidement... C'est sur nos terres, un relief auquel on a l'habitude, un climat aussi mais plus pour moi et ça va être dur de me souvenir de chaque dépression dans telle forêt ou si tel chemin est roulant dans tel village ! Bref, j'y vois surtout une bonne occaz pour passer un peu de temps en famille et revoir les copains de raid mais aussi découvrir ce raid qui s'est créé au moment où je quittais la région : le T Raid X ! J'avais eu de bons échos de leur savoir faire, de la grande équipe de bénévoles etc... mais c'est mieux de juger par soi même ! Et puis quelle opportunité de faire découvrir nos paysages, notre patrimoine, nos richesses aux raideurs de la France entière. Le tout est que le beau temps soit là afin de changer les clichés du " il pleut tout le temps" , " il fait gris et froid " mais confirmer notre accueil chaleureux et qu'on a une belle région, propice aux raids multi ! Alors y aller, c'est encourager ceci mais aussi les organisateurs qui ont dû bosser dur dur pour proposer une finale digne du nom !

11221632 1617198305185891 5430974940985888570 n

Alors le mercredi, je reprend mes bonnes habitudes de " TER puis TGV puis changement de gare puis TGV " pour enfin arriver à Calais. Et là, le fameux passage dans le film du rideau de pluie qui s'abat au moment du passage dans la région Pas de Calais se confirme : j'ai à peine poser mes sacs et ma housse Evoc sur le quai qu'une averse d'orage s'abat sur mon short, mes Julbo et mon t shirt.... Mon papa et moi en rigolons et direction mon village natal pour qqs jours en famille et d'acclimatation ! Qqs recos pour l'Orient Express, qqs passages aux alentours pour visualiser l'état du terrain mais ça se confirme : c'est gras ! Seul qqs chemins en plaine sècheront mais sinon....

Alors vendredi, on se donne rdv au complexe sportif de Blendecques pour installer le campement, tout préparer et surtout discuter d'un élément important : la stratégie ! Les Tyrannos ont voulu que leur raid soit à la fois physique et stratégique donc il faut pas mettre de côté cet élément... Charly se révèle être un expert et me sort des formules en mélangeant celle d'Einstein avec le cosinus de l'angle au carré. Après explications et un exple, ses prévisions/estimations et les sections à shunter me semble réaliste et je confirme son programme même si qqs éléments du samedi seront changés en raison d'un road book bien plus complet glissé au milieu d'un cageot " made in chez nous " : bière, gaufre, confiture, choux fleur, journal local etc... Bref, pas mieux pour faire découvrir la région par l'intermédiaire du palet ! 

11887946 1617923731780015 3834098570395704251 n

On essaye tant bien que mal de se préparer mais à chaque poignée de mains, c'est 10min de discussion et ce n'est qu'à 21h30 que je quitte la salle pour aller chercher un lit à la campagne : le sommum d'une bonne nuit ! Mais à peine arrivé chez mes parents que je dois les rejoindre pour aller manger chez les voisins ! Je fais au plus court tout en évitant de faire tremper mon doigt SI dans la paëlla ( eh oui, il est colsonné à mon poignet tout comme mes équipiers : top ! ) et à 22h45, je suis au lit enfin ! Mais je crois que je suis pas loin de la nuit blanche avec le stress, la pression, les schémas qui défilent dans ma tête, les barrières horaires, les pénalités par balise etc.... Pour une fois : je n'attend que ça : que le réveil sonne à 4h30 pour être à 5h à la salle. 

On se retrouve, ptit dèj, briefing, habillage et à 6h30, départ en bus pour la côte. Un rouleau de cartes nous est distribué mais c'est difficile pour moi d'étudier tout ceci sinon c'est vomito.... Je reconnais la fin de section, avec le canoé dans les marais mais la section qui m'intéresse le plus est en road book donc finalement aucuns avantages ! Les cartes donnent envie, les forêts traversées aussi  et le soleil est au RDV. Bcp sont émerveillés au passage à Boulogne de voir les côtes anglaises mais rapidement on arrive à Hardelot où tout est déjà prêt : arche, parc VTT... Prise du tracker, sac avec le matos obligatoire et à l'heure, on s'élance tel un enduro du touquet plein sur la plage.... Pas de vent, T° douces, merd 'huile : la magie opère et même moi : je m'en lasse pas !

Dsc 347

Ca court à 14.5km/h, pas énorme mais rapidement mon ischio me chatouille et suis " en chaleur ". On quitte la plage pour entrer dans les dunes et voilà déjà que je commence à galérer dans le sable mou... Pauline et Charly sont 100m dvt et je peine à boucher le trou... Charly m'attend et prend même la peine de me soulager de mon sac. On se regroupe et c'est parti pour une CO au score en forêt d'écault. On commence par la 2 afin de se mettre dedans et Issy fait route avec nous mais dès la suivante, c'est la boulette ! je m'en rend compte un peu tard et le temps de leur dire que les minutes défilent.... Heureusement la suite se passe bien, on se complète bien avec Charly, on croise nos adversaires ( FMR, Oufti belgique ) mais pas de news de outdoor et 400 team qui à mon avis sont dvt nous dans le même sens de la boucle... Issy ne nous lâche pas sauf sur la fin de section au moment de rejoindre le parc VTT. On fait malgrè tout une bonne section en prenant tout mais qu'ont fait les autres ? Inutile de se poser cette question, il sera impossible de le savoir tant que l'on aura pas vider nos doigts le soir même et question rapidité et fiabilité, y aura pas de soucis : c'est Laurent, le gecman de la finale 2014 qui m'avait impressionné ! Tu bipes et ton classement s'affiche direct !  

Dsc 0588

On revient sur la plage pour récupérer les Scott, je galère un peu pour tout faire rentrer dans mon sac et déjà que Pauline et Charly doivent m'attendre.... Charly m'attend, on fait la jonction et la transmission craque déjà : saloperie de sable et d'eau.... on remonte les équipes 1 à unes mais dès la fin de cette longue section sablonneuse, je dois lever le pied car ce sont mes équipiers qui ont dû être retardés dans les " goulets ". S'en suit un long suivi d'iti qui nous permet de quitter la côte à moitié forêt / à moitié plaine et cette fois c'est la boue qui remplace le sable sur les Scott... Faut être vigilant dans le pilotage et bien choisir sa trajectoire !

Jpeg

La section est longue, on double malheureusement 400team qui a crevé, faut se ménager et déjà faire le choix en option : pour nous ce sera seulement la dernière option avant d'arriver à Desvres. Ce ravito fait le plus grand bien mais faut pas traîner car il y a pas mal de balises à prendre et déjà une barrière horaire... A nouveau une orientation propre tous les 2, une forêt avec des ronces et de la haute végétation par endroit voir même qqs zones humides ! Et cela nous permet à notre grande surprise de reprendre 400team au poste 4 ( ils sont passés dvt nous en ne prenant pas la dernière option ) : s'en suit un mano-mano où personne ne se détache réellement d'où un retour au parc VTT ensemble : plein des gourdes et des poches ( sauf Pauline qui a la sienne trouée ) et qqs fruits et cacahuètes ingurgités. J'huile ma chaîne qui en plus que besoin et on repart dans le but de rejoindre un ptit village pas très loin de chez mes parents pour du r&b.Le c** sur la selle commence à se faire ressentir, le parcours est sélectif et ptit arrêt pour huiler les chaînes de Pauline et Charly : bah oui, qui ménage sa monture va loin ! Finalement pas de run&bike pour nous comme pour bcp de monde et on est au contact des favoris masculin comme mixte de cette édition !

Le road book est tellement bien fait qu'être du coin ne change rien, la fin est roulante et plutôt sèche qu'on arrive déjà à Tilques pour embarquer. A peine les Tecnica enfilées que Babar et Tom déboulent avec leur Leffe pour nous encourager : une bonne gorgée, ma barre Mulebar ingurgitée et hop c'est partie pour 1h de canoé enfin pas pour tout le monde puisque Pauline se met au milieu telle une touriste à nous encourager, nous mettre la pipette dans la bouche, nous racontait l'histoire des marais depuis 1654 et voir même qqs comptines enfantines !

11960068 10153789846939384 7105724140046230867 n

Le cadre est chouette, le soleil embelli cette section et hop, pas trop le temps de se tirer la bourre avec les copains d'Esprit Raid : on arrive à la maison du marais pour ne faire que la CO report. Je file de suite faire le report pdt que Charly chasse les crampes ! Je dois quand même lui courir après pour avoir un crayon. Je trace, lui donne, et rejoins Pauline qui a assuré à la sarbacane.Grosse surprise en voyant mes parents, ravito et vidage des doigts qui nous permettent de savoir qu'on est seulement à 6min de 400Team :-) Rien n'est joué et il reste environ 4h avant la fin de cette journée. On file prendre un canoë mais impossible de partir : nos doigts n'ont pas été vidés ! 5min de perdues et enfin on part à 3 pour se rendre compte qqs mètres plus loin qu'il serait plus judicieux que j'aille à pied de suite pointer certaines balises permettant aussi d'enlever 66kg de leur bateau ! On se câle bien sur la répartition et le point de rencontre. Ca commence à être difficle d'atteindre les 11km/h, les douleurs reviennent et le bitume n'aide pas. Au bout d'1h, j'ai fini et à part m'étirer et m'allonger : le temps est long. 400team passe mais impossible de savoir ce qu'ils ont fait. Pierre de Vosges Raid Aventure me rejoint, à peine le temps de papoter que Pauline et Charly arrivent : ils bipent la 12, j'embarque, je remplace Pauline et tel le lapin duracell, je donne tout ce que je peux pour rejoindre Isnor, fin de cette section. Vérification en direct, sans faute, il nous reste 2h comme prévu pour prendre le max de balises. La Stoots est installée, poste 1 à prendre sur le chemin avant d'enquiller 2 CO différentes. Charly et Pauline se remettent dans le bain doucement ( 1h45 assis dans le bateau à se refroidir ), on papotte bcp et on zappe le poste 1 qui me semblait être sur le chemin : pas du tout ! Demi tour, recalage etc... Issy qui nous reprend : bref 10min de perdues ! On arrive ensuite sur la CO1 en forêt et voilà que les 1ers éclairs font leur apparition. On est à 6, on se complète, pas de grosses erreurs mais il faut déjà faire des choix et zapper qqs postes si on veut en prendre sur l'autre carte. On se fait légèrement trempé, bien à l'abri en forêt, on rejoint la 2nde carte dans un parc mais les balises sont bien placées et obligent à la réflexion. Certaines ne valent pas le coup et on préfère rentrer au plus court. Charly assure à nouveau en tractant Pauline sur certaines sections et moi, plutôt que de servir à rien, je me mets 100m dvt afin de faciliter l'orientation et éviter l'attente au bipage du boitier.

La fin approche, suffit juste de longer le canal et le traverser par l'écluse. Un air d'ACDC nous fait bien comprendre qu'on en a terminé avec cette journée : ouf ! Petite marche jusqu'au parc VTT et il faut se rentrer car c'est pas encore fini : se laver, manger et surtout aller se coucher car le réveil à 4h sera dur ! Faut aussi vider les doigts afin d'en savoir un peu plus et le verdict tombe : 400team a fait une très belle fin de section surtout d'un point de vue stratégique et nous mets encore 40min de plus dans le cornet ! Bon, ça c'est fait, va falloir faire fort demain....

0h30, boules dans les orielles, tour de cou sur les yeux et bam ! 4h00, j'ouvre les yeux : quelle nuit ! :-) Même pas le temps d'aller faire un ptit bisou à chaque raideur qu'il faut aller manger et se préparer pour cette nouvelle journée qui s'annoncera encore plus boueuse que la veille à cause des gros orages de la nuit. Par chance, le roller est annulé et remplacé par de la course à pied. On récupère les Scott pour se rendre dans le centre de Wizernes, il fait frais, personne dans les rues mis à part cette ribambelle de frontales...

6h30 : Pan ! On suit la voiture ouvreuse qui nous emmène au CH d'Helfaut avec comme difficulté le Mont à Car. On est bien loin des 14.5km/h de la veille mais faut rester dans le paquet de tête. On en fait partie  et c'est groupé qu'on aborde cette CO. Je regarde la carte et me fais un peu distancer par le groupe et c'est en voulant les rejoindre que je trébuche sur je ne sais quoi. J'ai à peine le temps de me relever que : plus personne ! Je crie, je balaye à 360° avec ma Stoots mais rien ! Les autres concurrents arrivent et je cafouille... Après pls secondes à essayer de comprendre sur quelle balise ils sont, qu'un groupe passe en contre bas, je fonce, je crie et ouf : ce sont eux ! De suite je leur explique et fallait s'y attendre : ils ont bipé la 15 ! Alors va falloir penser sur notre parcours à ce que je la prenne. On quitte donc le peloton, on fait notre sauce, je fais l'effort pour biper cette 15 seul mais on doit en laisser 2 pour être dans les clous :-(

Dsc 0167

Petite jonction pour rejoindre le parc VTT, on dépasse Outdoor , transition éclair et vamos to Lumbres et son golf. Le jour se lève laisssant place aux dégâts de la nuit. Les jambes sont bonnes et mes équipiers assurent, comme d'hab ! On arrivent dans les 1ers au golf et on décide de faire cette CO répartition. On peut grapiller une balise à condition de "putter " et c'est en mains de maître que Charly se charge de cela : respect ! Je prendrais donc la partie Est et Charly l'Ouest avec bien sûr la 3,6,9 à pointer tous les 3

Img 1308

On se rejoint pile poil à la fin de cette section qu'on repart déjà avec Vosges Raid Aventure sur cette liaison VTT qui nous emmène en forêt de Tournehem. Le parcours ne nous épargne pas, c'est gras et vallonné et je sens Pauline qui commence à ne plus trop apprécier sa selle... Alors comme la veille, son homme s'occupe d'elle pdt que moi, c'est l'orientation et biper en 1er. Ca fonctionne bien, on avance et déjà la transition pour partir en foret sous les yeux de mon papa. On commence bien : bon rythme, pas d'erreurs et on finit même par reprendre les amis Belges qui assurent aussurent aussi alors cette section est vite pliée !

11988493 868013083287912 3309307586039575168 n

Joël nous dit qu'on a repris du temps sur 400team qui sont dvt ( ils ont du shunter la CO golf ) mais la route est encore longue surtout en VTT et il va falloir se bouger si on veut arriver dans les temps pour faire la canoé. On a beau pdre au plus court, faire de notre mieux : pas possible ! Et puis le relief et la boue ne nous épargnent pas, la fatigue s'installe mais personne ne lâche rien ! Le dernier parc VTT est en vue, il est temps ! Il nous reste assez de temps pour faire cette dernière CO aux abords des étangs d'Helfaut. Ca devient dur de lever les genoux, de rester concentrer sur la carte et le parcours nous oblige encore à descendre du côté de la Coupole et de remonter par l'autre côté. Les balises s'enchainent mais l'horloge tourne... La fin approche, Pauline nous donne l'heure à chaque poste, ça semble tout rentrer : il est 13h58 ! OUF !

Img 1863

Grand soulagement, content d'avoir tout donné et d'en avoir fini.... Ce sont les embrassades, les félicitations et le moment de partager cette satisfaction avec les copains et la famille. Sèb vient qd même me voir pour savoir ce que l'on a fait et semble serein avec son avance d'hier. De notre côté, on est au pire second et peu importe le résultat, on sait qu'on a tout donné ! On se rentre à la salle, moi un peu à la traîne et forcément tout le monde veut en savoir plus... Pauline et Charly ont vidé leur doigt et on est plus qu'à 11min de 400Team : woauh ! Mais il reste mon doigt, mon doigt qui contient des bonus de temps avec la CO répartition ( 3 balises que j'ai fait seul ) alors est ce que ça va passer ? si oui ce sera de pas grand chose... le stress monte, je m'approche de Laurent à la Gec et embrasse mon doigt une dernière fois. Je bipe, c'est interminable, il faut encore du temps pour que ça s'affiche et là : OOOOOOUUUUUUUAAAAAAIIIIIIIISSSSSSSSSS !

J'hurle dans la salle bondée, je me retourne et cherche Pauline et Charly. J'aperçois Pauline et fonce dans ses bras ! Notre nom d'équipe s'est affichée tout en haut du classement avec 6sec d'avance.... Quel moment de bonheur ! On en revient pas, Pauline a les larmes à l'oeil et je ne sais plus où donner de la tête.... Béa d'Endorphinmag nous convie forcément sur le plateau TV afin d'expliquer ce hurlement primaire en plein milieu de la salle.... Je suis encore torse nu, on a du mal à exprimer ce que l'on ressent, ce qui s'est passé, comment on y est arrivé mais on est CHAMPION DE FRANCE ! Pour la 2ème année consécutive et cerise sur le gâteau, on signe également le scratch ! S'en suit des félicitations à tout va, un repas local vite ingurgité en compagnie de mes parents et vite une ptite douche pour être présentable pour la suite

Img 1980

Podium, discussions, remerciements, ranger les affaires.... la suite n'est que bonheur même s'il faut déjà à penser au train de nuit et la rentrée du lendemain ! Dernier au revoir à mes équipiers de choc du w-e, les bénévoles, les copains.... Un grand merci à Pauline et Charly de m'avoir à nouveau fait confiance cette année et bravo pour leur capacités physiques, d'entraides, de convivialité, d'homogénéité etc... durant ces 23 d'efforts et qqs 240kms passés ensemble. Ca faisait 1 an qu'on s'était pas vu mais avoir guillaume ( Start Training ) comme entraineur commun nous permet de s'entrainer chacun de son côté, de se faire confiance et d'arriver le jour J dans de bonnes conditions. Merci également aux Tyrannos, la B.A., les partenaires et bénévoles pour nous avoir concocté une finale digne du nom : ils ont su exploiter le terrain, mettre en valeur notre patrimoine/richesse, proposer un raid tant physique que technique et même stratégique, apporter des supports carto de qualité et varié, une GEC au top, des balises à gogo, des bénévoles en nombre, des ravitos gargantuesques, un accueil typique de chez nous...

11900025 1618341358404919 7872448863462456516 n

Juste dommage pour eux comme pour nous d'avoir parfois installé des sections entières et monopolisé du monde pour rien mais le mauvais temps en est un peu responsable.... Maintenant place à une récup plus que méritée et une fin de saison orientée vers qqs organisations et CO locales....

Les résultats

Les cartes du samedi 

Les cartes du dimanche

Crédits photos : Zélite / Endorphinmag / orga

compressport orientation trail NoName scott Northwave Stoots endorphinmag VeinoPlusSport finale balise t raid x raid multisports blendecques tyrannos