Finale championnat de France des raids ( 14 )

Que c'est agréable pour une fois de ne pas préparer ses affaires à l'arrache ! J'ai la chance d'être encore en vacances et donc du temps pour démonter le Scott, fourrer les Northwave de gels et barres Squezzy, remplir les rollers de boussoles, matos obligatoires etc...mais c'est la 1ère fois que je voyage aussi lourdement. En effet, la finale des Chpts de France de raid a lieu cette année en basse normandie ( Suisse Normande ) avec comme support le raid des Ptits Suisses Normands. Et y a du roller et une via ferrata pour pimenter la course alors voyageant en train, faut optimiser le poids et l'espace... 

Img 402

Vendredi, 12h je retrouve 

tManu ( Cap Opale ) à la gare pour un voyage commun en direction d'Argentan via Paris. Pas trop de soucis ni de stress mais juste un peu d'attente des équipiers et assistant de Manu à la gare pour enfin retrouver le site de départ, mes équipiers ( Pauline & Charly ) et notre assistant ( Ludo ). De suite, on va faire vérifier notre matos de via ferrata, donner les rollers et régler 2-3 bricoles d'un pt de vue administratif. 

Img 0406

1ère bonne nvelle : 1 doigt électronique attaché au poignet par personne. Photo de groupe, papotage avec les organisateurs comme les copains/adversaires du week end... Il est déjà tps de rejoindre le lycée de Falaise pour y passer une nuit correcte. Mes équipiers ont tout géré en terme d'alimentation/boisson donc y a plus qu'à poser les pieds sous la table... On en profite pour affiner le "qui fait quoi, à quel moment, stratégie... " et tout nous semble prenable le samedi avec même qqs heures de sommeil mais pour le dimanche, c'est autre chose !
Douche, dodo vers 22h30 mais à 4h je suis réveillé et j'aspire qu'une chose : que le réveil de Charly sonne ! 
6h, bip bip, habillage, rangement, montage du Scott et préparation du camion ( merci au papa de Pauline ). On innove pas bcp : des caisses/sacs par thème et le choix d'utiliser 2 sacs pour la course avec forcément le matos obligatoire en double à chaque fois ! Un sac VTT et un sac trail/CO/canoé afin de réduire au maximum le temps de transition. Côté bouffe : salé comme sucré et même un sac de fringues histoire de se mettre au sec à n'importe quel moment ou se faire une beauté en cours de raid... Ludo assure de suite dans son rôle d'assistant ( trouvé 10 jours avt la course ! ) 
Le temps est frais mais ciel plutôt dégagé : apparemment j'ai bien fait de brûler qqs cierges à la grotte de Clairmarais et qui sait, je vais pt être même devoir mettre de la crème solaire ;-)

Img 403
8h30, on mets nos beaux chasubles pour se rendre au briefing. C'est l'occasion de voir les présents, absents et modifications dans certaines équipes. Qqs bonnes équipes mixtes sont présentes mais ttes n'ont pas faite le déplacement alors opportunité ?
Tout est dit dans le briefing, tout est clair et le parcours s'annonce : varié, musclé, technique, vallonné...
Maintenant que tout est clair, que les bonhommes sont prêts, le camion et l'assistant aussi ; on se rend dans l'enceinte du chateau pour le départ de 10h. Départ digne d'un CFC avec zone de relais, zone de prise carte etc... Vous l'aurez pt être compris mais c'est un relais de course d'orientation. On peut se répartir les parcours mais pas l'ordre. Pauline se met sur le parcours urbain, Charly sur la zone de falaise et je fini par le parcours prairie/ronce. Et voilà, après tant de kms de préparation, tant d'heures sur le vélo etc... Nous voilà enfin au moment de vérité sur notre niveau, notre état de forme ! Et c'est bien parti puisque Pauline assure  dès son 1er relais, Charly enchaine, assure aussi et c'est enfin à moi après déjà 40min environ de course. 
Il me suffit juste de descendre du chateau et d'aller derrière celui ci pour trouver les qqs balises dans les herbes hautes, traversées de rivière, rocher, ronces. Je suis pas forcement rapide mais pas trop d'erreurs. Pas la peine de se mettre dans le rouge, la course va être longue puis suffit juste de ne pas en oublier ou de se tromper car à 15min la balise ça peut vite faire cher !

P1090242

Je croise déjà qqs équipes qui sont sur la route de la prise des VTT, les écarts sont déjà là et nous du coté des mixtes, j'en sais trop rien. Je remonte dans le chateau, et nos principaux rivaux, Lafuma, semble attendre aussi leur 3ème relayeur : on est donc dvt et rapidement on est capable de calculer notre avance car on croise leur féminine à la sortie du chateau ( environ 2-3 min d'avance ). 
Prise rapide des VTT, on s'équipe, road book en main, j'ai pas trop le temps de souffler et on file entamer la 2ème heure de course. Le road book est clair, simple, précis... Bref de quoi le faire sans compteur. Mais on préfère assurer, Charly au compteur qui contrôle, Pauline dans nos roues et moi dvt pour anticiper les changements de direction. Tout roule, ça enquille, on reprend qqs équipes mais certains passages boueux nous ralentissent et salissent mon beau Scott...
La fin du road book approche, la section canoë est en vue, transition éclaire, on est à pls équipes, je chope mon canoë solo, la carte et zou à l'eau ! 
Je pensais suivre facilement les canoës biplaces  mais en fait j'en ch.... Pas équitable ? Pas le niveau ? Je ne sais pas, je donne tout ce que je peux sur cette section de 7,5km mais c'est dur.... On se fait reprendre, ma moyenne baisse et à 1km de la fin de section, une caravane de canoës me double, les uns derrière les autres, tous prenant la vague de l'autre, j'essaye, j'y arrive pas : j'ai la réponse à mon interrogation : pas d'entrainements = pas le niveau ! Je prends un coup au moral, j'ai peur de décevoir mes équipiers qui m'ont choisi pr cette finale...
On est un bon groupe à débarquer et Lafuma qui arrive juste derrière nous : la bagarre s'annonce belle :-) C'est parti pour un long trail'o sur carte IGN. On part plein Nord au plus court pour la 1ère balise mais il s'avère qu'il valait mieux traverser le pont et faire un détour car ttes les équipes derrière nous pointent avant nous ! On repart bon dernier de ce groupe en direction de la suivante où la progression se fait essentiellement le long du ruisseau. Personne ne se détache vraiment, le noyau dur est là et même physiquement, peu d'écarts... 

2014 08 30 eos 550d 06983
On avance bien, on fait les bons choix et sur la fin de la section Charly est un peu en retrait : coup´de moins bien ! Aïe ! On ralentit, il semble avoir les symptômes d'une déshydratation :-(
Le temps passe mais pas les kms... On ne peut suivre les autres dont Lafuma, j'oriente seul et tracte mon équipier. Pauline est à ses côtés pour l'encourager et le forcer à boire et manger
Heureusement la fin de section arrive, profil descendant et Charly reprend un peu de couleurs. Dernière balise de cette longue section, bonne bosse, ptit coup d'élastique et hop petit arrêt chrono histoire de profiter du plateau TV d'endorphinmag mais ptite surprise : contrôle du matos obligatoire. Normallement on est ok là dessus et on sort couv de survie, pharma et portable pour le confirmer. Ptit coup de stress qd même, on est pas à l'abri de perdre un élément mais ouf ! On en profite pour vider nos puces, histoire de voir où nous en sommes. On est dans les 10, les équipes de tête à 1h dvt et je découvre que Lafuma a du oublier une balise sur la CO relais car ils sont 15 min derrière nous... :-)
Tout le monde papote au micro dont la nouvelle star Pauline, s'hydrate, mange mais perso, on embraye de suite car tout ce qui peut se faire de jour est un plus.... On mange bien, on boit bien et c'est parti pour 50km de VTT en suivi d'iti pour environ 1000d+. Charly fait plaisir à revoir avec ses jambes, son humour... Le parcours est plaisant, de beaux singles et on sent que l'organisation a exploité au max leur beau terrain de jeu. Pauline assure, ne faiblit pas et ne se plaint jamais : le top non ? Bref, une belle équipe en quête de balises ! Mais faut rien lâcher car on peut s'attendre à voir Lafuma mais rien au cours de cette longue section où mon gps indique déjà 100km de parcouru depuis 10h du mat....

P1090364
On est content de retrouver notre assistant : tout est prêt, là où il faut... Bref du bonheur ! Mais celui ci est de courte durée car faut déjà quitter les lieux pour enchainer CO/VTT/CO/VTT sans revoir Ludo. Les Stoots et le filet jaune sont dans le sac, la nuit approche... 
Enfin une CO sur une vraie carte à enchainer dans l'ordre. On nous annonce 45min pr les meilleurs, on fait un bout de chemin avec Vikazim mais dès la balise 2, Charly nous remet dans le bon chemin et on file. On se complète, on enchaine les postes jusqu'à ce que XTTR nous rejoignent pour finalement ne plus nous quitter jusqu'à la fin de cette CO " casse pattes " torchée en 47min !
Ptit point sur les écarts : on nous annonce Lafuma pas loin et 30min derrière Cap Opale. Nouveau VTT, qqs gouttes, la fatigue commence à se faire sentir, la fraicheur de la soirée aussi. Alors ptite veste Noname, Stoots vissée sur le casque et en avant pour ces 2okm de VTT'O sur carte IGN : pas d'erreurs, un tracé qui nous oblige à suivre le GR puis un VTT'O couloir. A nouveau XTTR nous double mais au début du VTT couloir, ils sont paumés et on les remets dans le droit chemin. On fera quasi route tous ensemble jusqu'à l'approche du PC7 où je suis sûr de mon chemin, Charly qui me conforte : on se sépare, on a raison ! :-)

Transition de nuit, déjà qqs VTT sur place, c'est parti pour une CO ordre libre de nuit avec pas mal de postes qui rapportent. On nous annonce 1h pour la faire mais en plein jour : là, ça va être dur ! D'autant que les jambes commencent à se mettre en batterie faible tout comme le cerveau... Alors prudemment, on part mais dès le 2ème poste on cafouille dans l'azimut :-( Je me recâle, la trouve, on repart. On marche bcp, trop même ; le terrain est vallonné, la visibilité pas toujours évidente mais on progresse. Une belle erreur de ruisseau nous fera oublier une balise mais on ira qd même la chercher. Sur la fin, une course qui nous coûte du temps ( un champ transformé en vert 2 ) : bref, section bof bof réalisé en 1h45. Faut de suite enchainer, même si je vois une équipe mixte en finir aussi mais a t elle toutes les balises comme nous depuis le départ ? Ca me rebooste, je repars mais avec qqs équipes derrière... On est en approche du passage obligatoire et un seul chemin se dessine pour y aller mais bizarre : 1 barrière " propriété privée " : bon, on franchit puis une 2ème, on franchit, des traces de pneus au sol, on longe l'Orne puis fin de chemin : un mur dvt nous !!!! On dirait que d'autres sont passés par dessus : on essaye mais ça semble bizarre. Retour en arrière pour finalement se rendre compte que ce trait noir sur la carte était la voie de chemin de fer ! On y laisse bien un 1/4 d'heure, repris par bcp d'équipes sur cette section où même la fourche avant n'absorbe pas le passage dans les traverses... On décide d'aller sur les optionnelles en privilégiant route et plat mais le temps passe et la fatigue s'installe dont Pauline qui commence à en avoir marre... A l'approche du PC suivant, il ne reste plus qu'un petit aller-retour sur du plat, sur route pour pdre la 80 mais je tourne à droite trop tôt, qqs mins de perdues et Charly et Pauline quio ne veulent pas pdre le risque alors j'accepte de ne pas y aller même si je reste persuadé que c'était possible... Notre 1ère balise manquante ( 1h de pénalité )

On file au PC, on passe dvt la via, on mage, on boit et hop, on court beaudrier et casque à la main vers le départ de la via pour biper le boitier de neutralisation. On craint tjrs d'être juste : 1h pour faire la via puis 1h30 pour le dernier trail avec l'option. C'est tendu, faut pas trainer et nos espoirs commencent à partir en fumée qd on entend une concurrrente hurler sur le parcours ! On garde espoir de la doubler et ce sera le cas de son équipe et d'une autre ( qu'on remercie ) nous permettant ainsi de " torcher " cette via, de repasser à l'assistance déposer nos affaires et filer vers l'arrivée de cette longue journée. Je suis tjrs un peu dvt pour orienter, Charly s'occupe de tracter Pauline. On reprend du monde, on court bien pour finalement rentrer à à peine 10min avt le gong final ! Lafuma et d'autres équipes mixtes arrivent et c'est le moment de faire le point : je regarde l'écran, j'ai des frisson , on à plus de 3h d'avance sur les 2nd, 5h sur les 3ème et 6h sur les 4ème ! On fonce de suite sur Pauline lui faire un bisou pour la féliciter...

Mais il est 4h, dans 2h c'est déjà le départ alors on prend qd même une douche, un repas à se forcer à manger et boire et s'allonger dans la tente où je pense ne pas avoir dormi et entendu Ludo dire " Julien, c'est l'heure " ! Impossible de manger, difficile de s'habiller par ce froid et cette humidité mais faut bien ! L'orga a un peu de retard, on s'élancera finalement à 6h15 pour 4km de course à pied 1/2 bitume, 1/2 chemin où je dois être dans le dernier paquet, le corps " rouillé ", les palpitations hautes... De tte façon, vu notre avance : c'est 0 prise de risque ! Maintenant que j'ai chaud, je transmet la carte à mes équipiers qui partent à la levée du jour pour 11.5km à la lueur des Stoots. De mon côté, c'est tranfert en camion avec Ludo où j'essaye de dormir mais impossible. Alors je guette les arrivées sur l'eau, dvt c'est la bagarre jusqu'à ce que mon équipe arrive, un peu derrière Lafuma qui avait pris le large dès le trail de départ. Pauline me file son gilet, sa pagaie, je monte dvt et hop en avant pour les 7.1km suivant. Dès le 1er rapide, j'ai de l'eau jusqu'à la taille, à 7h45, ça réveille. On file bon train avec Charly, les écarts sont stables.

On embraye sur un road book, Lafuma est juste dvt mais on retrouve Jérèm et sa bande pour un ptit bout de route ensemble. On reconnait la fameuse voie ferrée qu'on prend en sens inverse, cette chèvre qui est tjrs là et de belles montées ! Pauline se plaint de ne pas trop pvoir poser ses fesses sur sa selle mais tout faire debout sur les pédales me semble compliqué ! XTTR revient à nouveau sur nous en fin de section et on enchaine sur le VTT'O : une belle carte, des postes judicieusement placés mais on doit faire des choix pour assurer au niveau timing. On rejoint assez vite Lafuma, on fait qqs postes ensemble puis nos chemins se séparent et on laisse 6 balises sur cette section ( sur 18 ) afin de se laisser de la marge. On arrive à la forêt de Grimboscq ( découverte cet hiver de nuit ) pour un bonne grosse CO mais là aussi on va au plus court : on prend tout ce qui est à l'Est et donc on laisse 7 postes. On commence tous à avoir un peu de mal et Charly et moi alternons Pauline à la laisse et orientation. 

14925006848 397a5e9c9c k

Nous reste 1h à la fin de cette section, celle que je redoute un peu  : le roller ! Heureusement avec moins de pression, cette section sera plus cool et on ne fait que doubler : on a un bon niveau ou bien ? Je suis qd même à la laisse pour me rassurer et suivre le rythme, juste qqs barrières à contourner mais rien de bien méchant mais quelle chance d'avoir une si belle autoroute ! 

On déchausse, reste 2km mais faut porter les rollers jusque l'arrivée. C'est le moins drôle surtout en fin de raid mais c'est pareil pour tous. On gère, on marche, on bipe la dernière balise puis enfin l'arche en ligne de mire. Il fait beau, y a un peu de spectateurs, on lève les bras !

Reste qd même à vider nos doigts pour être sûr, Lafuma arrive derrière nous, il ont repris un peu de temps mais c'est fait : on gagne mais surtout on est CHAMPION DE FRANCE !

P1090404

Quelle course ! Quasi 27h non stop, environ 250km pour 6000D+, des litres avalés, des gels et barres ingurgités et une super équipe avec un assistant en or ! Waouh !

Mais faut déjà manger, se changer, ranger tout car mon train est pour bientôt. Remise des récompenses, on savoure d'être si haut sur le podium, on se fait des poutous mais zou, il faut filer à Caen pour choper de justesse le train...

Bien le temps de repenser pdt le trajet à cette aventure qui fût belle même si on a pas trop eu de concurrence dans notre catégorie. On a qd même pu se situer par rapport aux équipes masculines ( 30min derrière les futurs 3ème scratch pdt pas mal de temps ) et je pense qu'il y a encore de la marge pour progresser... Merci donc à Pauline et Charly de m'avoir proposer cette belle aventure et à Ludo pour ses compétences, dévouements et disponibilité

Maintenant on va essayer de savourer, se reposer mais dès le lendemain c'était vélo + remorque pour amener melle chez sa nounou et moi au boulot...

- revoir le cadeau d'accueil qu'on a maintenant tous en 69 explaires dans son armoire ( tour de cou )
- annoncer l'ordre des relais ce qui permet au non orienteur de suivre telle équipe
- le suivi d'iti : rendre un peu plus transparent le surligné
- porter les rollers sur la dernière section

raid Suisse Normande FRMN Championnat de France finale

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.