Noct'Orientation ( 92 )

T'arrives en fin de semaine, t'es crevé et t'as qu'une envie : un bon apéro au coin du feu dvt le Juste Prix ! Eh bien, non ! RDV chez Scott France ! Et entre les 2, bein, y a pas photo ! Quoique, un apéro avec Aurélien dans les locaux Scott et un ptit Scale RC comme déco, ça aurait pu le faire ! Un bon 3/4 d'heure à discuter vélo mais aussi un projet qui nous tente bien tous les 2 : le Raid In France. A voir, à préparer, à fixer un calendrier de préparation, un budget à boucler etc....

Heureusement le lendemain c'est samedi et pas de réveil mais cette fois, si ! Encore mieux, à 6h30, qd tu dois pdre ta pelle et aller déneiger ton allée pour espérer sortir 1h plus tard ! Heureusement mon sac est prêt et j'anticipe pas mal pour descendre en tte sécurité à La Roche pr pdre le TER de 7h51.

1h d'attente à Annecy et zou, direction Paris avec 4h de TGV dans les pattes. Au fur et à mesure des kms, la neige disparait et laisse place à un ciel plus ou moins nuageux et des t° au delà du 0. Arrivé vers 13h30, il faut maintenant jongler entre métro et RER pour rejoindre la Croix de Berny. Je cherche le fléchage pour m'amener au lieu de RDV mais rien ! C'est là que t'es content d'avoir un smartphone ! Après 30min de marche et qqs cps de fil passés, je reconnais les lieux et me dirige vers la salle, pas encore ouverte !

" Ah, celle là, je vais être content quand je vais la franchir ! " mais pour cela va falloir enquiller les kms, dénicher les balises, boire qqs litres, s'enfiler qqs paires de gels ou barres Squezzy puis surtt avoir confiance en la machine !

Ptit chocolat chaud au club house du coin en attendant et l'heure arrive enfin de rejoindre la salle, mes équipiers et certainement qqs têtes locales, orienteurs comme raideurs. Faut pas trainer car le briefing est à 17h et le départ en bus à 17h30. La tenue NoName enfilée, le strap réalisé par Rémi, connaissance avec 2 de mes équipiers, chambrage avec St Just, rencontre avec d'autres etc... l'ambiance est détendue ! Le parcours est comme d'habitude linéaire ( pt A à un pt B ) avec comme nouveauté 2 boucles au départ à réaliser selon notre num de dossard ( équipe 1 = carte impaire ). Obligation de partir à 4 et donc de finir à 4 et certaine balise qu'on doit poinçonner sur un bracelet en + du doigt SI. Voilà sur le papier, maintenant va falloir assurer ! 

Une bonne 1/2 heure de bus et nous voilà à ?????? pour le départ. Le second bus a du retard donc on reste au chaud tout en scrutant la carte IGN complète de notre périple : que de la forêt donc de fortes chances que ce soit à 100% sur de l'IOF Rigolant. Bon, c'est pas tout mais va falloir y aller avec comme entrée un ptit trail de 1.2km autour d'un lac histoire de s'échauffer les cuisses ! Ca part vite, ça se resserre sur un single et déjà pour moi c'est l'enfer : avec ce tapis de feuilles, j'ai la peur au ventre de marcher sur une racine ou un trou ! La tête de coure file, mes équipiers aussi et comme c'est moi qui porte le dossart, il n'y a que moi qui puisse pdre les cartes ! Ca commence bien ! Va vite falloir que je me mette dans le bain et le nez dans la carte histoire d'oublier un peu mes pieds ! Jérèm décide de prendre à l'envers des autres ce qui fait que nous sommes seuls. Je suis pas trop dans l'orientation car ma seule préoccupation est ma pose de pieds. Du coup je suis à la traîne et ne peux aider Jérémy ! 1er poste, la 46 et on y laisse déjà qqs mins avec en plus le fait que je dois poinçonner mon bracelet. Je commence à prendre confiance et donc compléter Jérémy dans ses choix et recherches de balise. David et Aurélien assurent, eux, dans leur rôle de " sanglier " à débusquer ces toiles orange et blanche ! A mi parcours sur cette boucle, on croise nos principaux adversaires qui font bien sagement le petit train à 3 équipes !

Poste 42, assez simple, sur un chemin : sauf que là il nous faudra 9min 30 pour...... ne pas la trouver ! Pls équipes cherchent, on se recale à pls fois, on l'attaque de divers endroits pour finalement ne rien trouver mis à part un bout de rubalise qui correspond à l'emplacement. A un moment, il faut pdre une décision surtout qd on est sûr de nous ! On continue alors notre chemin pour terminer cette carton et partir sur la seconde boucle. On croise les amis de St Just / Noyon juste derrière nous, on se salue bien bas et chacun repart de son côté ! On attaque par la 31 pour à nouveau jardiner et se rendre compte, par le hasard d'un coup de Stoots dessus !?, qu'elle est de l'autre côté du chemin et donc dans le mauvais trou : encore qqs mins de perdues ! On fini cette carte, on repasse pr la dernière fois au pt de départ pour maintenant entammer la course en ligne droite vers l'arrivée. Déjà 2h de course et environ 16km et c'est pas fini ! 

La 3ème carte, entre les mains, et voilà déjà notre 1ère grosse boulette en terme de choix d'itinéraire où non seulement on y laisse du temps mais aussi du jus ! Carte de Porchefontaine : un peu de temps de perdu sur cette 56 ( le double de nos adversaires principaux ) mais le reste s'enquille bien sauf moi qui commence à avoir les adducteurs qui tirent un peu : " C'est passager ! je vais boire un peu plus régulièrement, étirer le tout et pis voilà ! " Mais que né ni ! Pas moyen de faire passer et c'est allonger ma foulée qui devient difficile alors pas le choix que de raccourcir celle ci et donc de ralentir et donc mon équipe ! J'en informe Jérèm qui s'inquiète pour moi et lui redonne la carte pour que je puisse m'économiser un max et espérer pouvoir reprendre de plus belle par la suite...

A PO3, il s'agit d'une boucle optionnelle et à la 2ème balise on croise nos adversaires qui eux en finissent avec cette boucle soit 26 min d'avance ! Ca fait mal au moral mais en même temps, on est qu'à mi course ! On rattrappe une équipe mixte avec qui on se tire la bourre : on va plus vite, ils sont + propres en CO = on arrive en même tps sur les balises ! Comme quoi, les jambes c'est bien mais.... Carte de la "Cour Roland " où j'en ai que de très vagues souvenirs tellement je suis concentré sur mon état et là on pense à tout : que fais je là ? abandon ? fini les CO longue distance ! on arrive qd ? Mais non, je serre les dents, je m'économise au max et essaye de ralentir le groupe le moins possible ! Vient ensuite la 70 où là on a vraiment les boules : Jérèm nous emmène bien dessus mais rien, on se recale, on remonte, on descend pour finalement la trouver "planquée " dans la souche ! Mouais....Incertain

Ca devient vraiment dur pour moi avec mes 2 bouts de bois à traîner.... Jérèm fait le point aux niveaux des équipes : nous sommes 5ème. Si les écarts sont minimes, on accélère sinon on gère pour terminer sans en perdre. A PO6, on nous annonce à 6min des 4èmes, 11min des 3èmes, 16min des seconds et 25 des 1ers. Ca vaut le coup d'assurer en orientation et de maintenir la cadence ! Je reprends à ce moment la carte, David ayant déjà bien assuré et montrant un mal à un genou. Jérèm a tjrs la carte et assure en plus au poinçonnage ! Aurélien, en bon sanglier, a bien mérité son repos et semble avoir choppé mon virus : " le mal des adducteurs " ! L'équipe n'est pas au mieux de sa forme mais Jérèm nous booste et les balises s'enchainent. Je me permets même de réparer qqs boulettes de Jérèm sur certains postes à notre grand bénéfice ! Bref, je suis revenu dans la course Langue tirée

C'est la fin de cette avant dernière carte, ne reste plus bcp à faire et c'est là qu'on aperçoit les 3èmes et 4èmes : remontés comme des horloges, on fait le métier pour revenir sur eux. On bipe tous ensemble la 83 et maintenant, c'est au jeu du " qui lâche, perd ! ". On lâche une équipe ( dommage Lolo, Judi et Gilles mais fallait nous attendre avt plutôt que de partir ! ;-) ) mais reste encore une qui a du mal à lâcher le morceau.... Jérèm, encore lui, prends même le luxe de tracter David et ça marche : il oriente, il poinçonne et il bipe ! Les filles : le voilà le mec parfait ( j'ai son num de portable si vous voulez ). David et moi retrouvons du jus, j'ai l'impression de courir à 22km/h ( 13 au GPS Déçu), on lâche rien, les petites sentiers dans le parc sont en notre faveur, la salle est en vue, on se retourne, l'arche est proche : C'EST FAIT !

On se fait des poutous sur nos tronches qui collent, on échange nos odeurs de poney... On est content quoi ! 6h55, 51km et 1580D+, un bon échauffement ! On apprend que les 2nd sont juste à 3min dvt : belle remontée les gars ! Douches, repas, discussion et 3ème place pour nous...

Les résultats

Perso, satisfait d'avoir été au bout et d'avoir donner mon max. Frustré de cette gêne qui aurait certainement moins ralenti le groupe, plus aidé à l'orientation et certainement pu aller jouer la bagarre aux avants postes mais bon, une édtion comme ça ! Coté orga, j'aime ce concept de tout en IOF, linéaire, possibilité de pdre un second jeu de cartes, un cadeau d'accueil tjrs intéressant. Dommage ces 2 erreurs de poses qui nous coûtent trop de temps et cette balise planquée dans la souche. J'aurais aimé une bonne ptite binouze et un plat de pâtes au repas histoire de recharger les batteries après ces 7h d'efforts. Je penserais qd même à y revenir mais mieux préparé car difficile de tout concilier en ce moment alors dilemme : j'arrête la course à pied et ski à gogo OU ski qd même mais aussi trail histoire de refaire une CO de ce genre bientôt ? Enfin, côté matos, vraiment rien à dire de la Stoots qui a assuré du début à la fin en mode 90lumens mais par contre faut que je vous avoue un truc et ne dites rien à Inov8 mais j'ai privilégié la sécurité de ma cheville donc en plus du strap, j'ai mis des S....M qui ont l'avantage d'avoir une tige haute et un chassis assez dur donc parfait pour un bon maintien de cheville, juste dommage pr le grip ! 

Sinon côté orientation, là y a un peu de niveau tant en lecture de carte qu'en pose de pied ! 

orientation NoName Stoots Mini Max Noct'orientation

Commentaires (1)

Rémi
  • 1. Rémi | 08/12/2013
Merci pour ce compte rendu. C'était sympa de se revoir là bas. A la prochaine.

Ajouter un commentaire