O'Castor ( 78 )

Quel rapport entre un castor et une course d'orientation ? Aucuns sauf si on est connaisseur ou qu'on regarde d'un peu plus près... En effet, le castor est la mascotte du club organisateur : le GO78. Gros club de CO par ses résultats et son nombre de licenciés, il propose depuis 15 ans une course longue. Cette année pour le parcours A, 22km annoncé ( distance à vol d'oiseau ) et le lieu : forêt de Marly situé au Nord Est de Feucherolles. Le principe est simple : prendre les balises dans l'ordre chronologique et arriver le 1er ! Plus facile à dire qu'à faire...

O castor

Repéré depuis un bout de temps, je suis bien motivé pour tester cette course qui servira de fin de prépa à la Noct'orientation. Le plus dur n'est pas de s'inscrire mais de s'y rendre... Autant jusque gare de Lyon, c'est facile mais ensuite comment me rendre dans le 78 ? Y a bien le RER mais qui peut venir me récupérer ? Alors j'explore les pistes qui s'avèrent être toutes positives ( je remercie Adriaan, Yann & Céline, Mag et Patrice.. ) et finalement c'est Daniel qui, habitant juste à côté, me propose l'hospitalité. illico je réserve les derniers billets de train dispos et samedi 19/11, j'arrive en Gare de Lyon à 16h12. Une bonne 1/2 heure plus tard, on se retrouve dans Paris.  Vers 18h on arrive chez lui, douche, apéro, bouffe, des vieux qui se racontent leurs aventures en raid et zou au lit... 

Daniel étant du club, doit filer un coup de main et c'est à 7h pétantes que nous sommes sur place : vent, pluie : hummmm ! Le réveil est difficile à nouveau, depuis qqs jours mes douleurs aux lombaires reviennent :-( Et la tâche confiée ce matin là ne va pas aider : baliser les différents axes pour amener les concurrents au départ. GoreTex de sortie, on tente à 3 de fixer les pancartes aux panneaux... De retour, sans pluie, on se prépare puis on file un coup de main aux consignes. 

9h40, il est temps pour nous de ralier le départ en marche/course tout en papotant avec les orienteurs/raideurs du coin. Sur place, sur le haut de Feucherolles : on vide nos puces et on attend le briefing/départ... Dans l'attente je vais même apercevoir y.noah dans son 4x4 rentrer chez lui ( contre qqs billets, je vous montre sa barque ;-) ). S'en suit le mot du maire, de l'organisation et vers 10h10, pan, la horde d'orienteurs est lâchée dans les rues de Feucherolles. Les jeunes mènent le rythme, on est à plus de 16km:h et rapidement on arrive à la prise de cartes et voilà le train qui se forme. Même dans la boue, ça cavale et je peine à trouver mon rythme : j'ai chaud, les jambes répondent difficilement et mes lombaires tirent : oulala la journée va être longue ! Je cherche même pas à suivre, peur de me crâmer... Finalement je reviens sur un jeune qui mène et oriente proprement et avec un autre on décide pour aller à la 3 de passer plein Nord ( je prends qqs secondes pour vérifier que l'on peut ). On se regroupe au niveau du passage au dessus de l'autoroute pour attaquer la 3 qui s'avère plus difficile à trouver que prévue ( échelle au 1/15000 ). Cette petite perte de temps permet aux autres ( qui ont choisi de passer au Nord du Golf ) de revenir et d'attaquer tous ensemble la zone de micro relief ( balises 4&5 ) quui ne me pose aucuns pbs ( bon azimut et surtout bien me câler sur la limite de végétation ). On est bien 5/6 à se diriger vers la balise en passant par le golf. A ce moment là, je sens que ça commence à s'écrémer mais heureusement je suis dans le bon paquet :-) 

Je décide de contourner le D+ pour aller à la 7 et de passer par la route au Sud de la 8. Finalement les différents choix nosu amènent quasi tous en même temps aux balises 7 et 8. Toujours à 5 sur les balises 9, 10 et 11 mais après il y en a 1 qui prend un chemin différent et à 4 on se diroge par les chemins vers la 12 : une erreur de leur part ( mauvais chemin d'attaque ) me fait prendre l'avantage et ainsi partir avec x secondes d'avance. Mon moral redevient bon, je mange un gel Mulebar et tente d'atteindre les 13km/h. je me retourne de temps en temps, je vois personne :-) 

Mais arrive la balise 16 où la zone a bien changé et où j'y laisse trop de temps : je la trouve finalement en même temps que le jeune ( parti sans eau ! ) et on repart ensemble. malheureusement à la 17 le peloton revient dont Daniel... La course est encore loin d'être gagnée... Un long poste à poste se profile, je suis en décrochant de la carte pour souffler un peu ( mes psoas me tirent déjà bcp ) mais  et un chemin qui a bougé nous fait perdre le fil de la course : je reconnais l'endroit et recâle Daniel avec qui on file en récupérant Thierry de Raid Up ( bravo, belle course ! ). On se retrouve à 3, Daniel a même le temps de nous faire une chute mais tout le monde revient sur nous à la 19 : grrrr ! Sur le choix suivant, 2 groupes se séparent dont le mien ( on évite le D+ ) et arrivons direct sur la 20. Les balises suivantes s'enchaînent mais ça devient de plus en plus dur physiquement pour moi : je pense à l'abandon, à remettre en cause ma participation à la Nocto mais j'essaye de tenir et m'aperçois que mes 2 compagnons ne vont guère plus vite... Les jambes sont tellement lourdes que je chute 2 fois de suite et peine à me relever... rarement connu un tel état en course mais je reviens sur eux sur la 23. La fin est proche, on bipe ensemble la 24 et un choix différent et une accélération de ma part me permet de de biper la 25 devant mes camarades de course, faux plat descendant, j'atteins les 16km/h, j'ai la tête de travers, le souffle d'un ours et aperçois le stade. Je me retourne : personne et dvt non plus : Yes ! Moins de 3h pour ces qqs 30km ! Plus qu'une place quelconque dans un classement, une grande victoire sur moi même en étant allé au bout de moi même sans penser un seul instant que j'aurais été capable d'y parvenir... Les arrivées se succèdent, on se félicite après cette belle course, cette belle bagarre....

Le traceur vient nous demander nos impressions ( mis à part la 16 ) : des choix, un peu de D+, la boue et les ronces ! Mais quel niveau  ! Cerise sur le gâteau, je prend la 2ème place à seulement 4min d'un local et membre du club. Rapide douche chez Daniel, soupe, remise des lots et hop, je file avec Pierre ( encore merci pour le co voiturage ) Yann et Céline pour le retour.

Vers 23h30, je me couche enfin, des souvenirs pleins la tête et des douleurs pleins les jambes ! La spiruline Spiform, le Veinoplus, les massages, le slitres d'eau, des kg de thé etc... : voilà le menu de cette semaine pour arriver le plus frai spossible samedi à la Nocto avec une bonne équipe pour espérer qq chose....

Les résultats 

O'Castor GO78 balise NoName Mulebar orientation

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×