Raid Blanc des Montagnes de l'Ain ( 01 )

Dimanche, 6h : faut se lever ! Pfffff.... mais c'est pour une bonne cause ! Cela commence à devenir une habitude cette course : 1er raid de l'année et avec Sean ! L'an passé aussi nous avions formé le même équipage mais un point du réglement un peu flou ne nous a pas permis de taquiner les vainqueurs ( voir article ) alors on avait soif de revanche et puis vu l'emploi du temps de Sean, c'est pas facile de câler une tite course à deux.

Cette année, le parcours long me tente bien , j'ai un peu plus de jus et j'ai qqs séances de skating en plus que l'an passé. Je nous inscrit mais Sean est réaliste et pense ne pas pouvoir tenir sur 5h de course à cause de son manque d'entrainement : pas de soucis, on bascule sur le format découverte ( 2h30 de course )

6h52 : mon train décolle de La Roche et arrive à 7h09 à Annemasse . C'est tôt pour partir mais c'est le seul qui nous permet de ne pas manquer le départ ! 7h40, mon équipier, les yeux à peine ouverts, le ventre vide, se gare, on rempli le monospace et hop, on file vers le Plans d'Hotonnes. Une bonne heure de route, pas de carte routière, un gps sans batterie, une route en dégel.... le raid commence déjà !

8h45 : on arrive enfin, en entier et on se presse d'aller boire un café avec vue sur la ligne de départ ! Ils sont 35 équipes à en découdre avec leurs 5h de course.

9h : Pan ! Les fauves sont lâchés, ça court dans tous les sens, les raquettes aux pieds... Quand à nous, on se rend vite fait à l'acceuil pour se mettre en règle d'un point de vue administratif. Un petit topo rapide de nos hôtes nous annonce la couleur de la course...

9h16 : On retourne à la voiture tout en croisant des têtes connues et inconnues et on se change. Le temps n'est pas de la partie mais pas de pluie ! On bourre la housse de notre matos de skating + le porte carte de ski'o ( que j'ai dû ré apprendre à installer la veille dans mon garage... ;-) )

9h38 : on est fin prêt : Inov8 aux pieds, sacs Ultimate, un peu de Squezzy, tenues NoName... Manque plus que le physique et le cerveau !

9h46 : on se rend sur la ligne de départ, raquettes aux pieds ( fraîchement prêtées la veille par des membres du club de CO ). Le briefing est clair, je m'éclipse 2min pour la pause pipi et....

10h04 : Pan ! C'est à notre tour d'en découdre pour ces 2h30 de course. Sea, prend un bon départ, court comme une gazelle avec ces raquettes aux pieds et chope les 2 premières carte de la CO au score. Une carte pour l'orienteur et l'autre pour le poinçonneur. Rapidement, je pars plein nord en direction de la 154. Au loin, j'aperçois un poste mais trop visible pour que se soit la bonne et je tombe dans le panneau ! Derrière, ça revient dont 2 jeunes qui anticipent sur le bon emplacement. On enchaîne bien sur les autres postes, tjrs en compagnie des jeunes qu'on distance finalement sur la fin de cette 1ère section en récupérant rapidement les cartes suivantes.

img-0402.jpg

10h21 : Je propose à Sean de déchausser ( on avait choisi des raquettes avec comme simple fixation, un élastique se fixant au talon ) afin de pouvoir courir sur cette courte portion nous menant au poste 101. Bon choix en effet même si avant de traverser, on s'enfonce un peu par moment ! Après le passage obligatoire, je tape à l'ouest dans le but de remonter plein nord par le chemin. Les raquettes à la main, la carte de l'autre, on remonte ce faux plat sans difficulté et les Inov8 livrent leur fameuse accroche sur ce chemin mi-enneigé. La zone rocheuse est en vue, une équipe sur notre droite qui a fait une coupe en raquette pointe juste deavnt nous en nous faisant remarquer que la route que nous venons d'emprunter est interdite. Pourtant celle ci n'est pas hachûrée sur la carte ! Une seconde équipe nous précédant nous fait la même remarque : je commence à me poser des questions et ils insistent pour me dire que cela a été dit au briefing ( moment où j'ai fait ma pause p*** ? ). Alors qu'est ce qui fait foi ? le briefing ? la carte ? Pourquoi n'y a t-il pas une coordination entre le discours et la carte ? Bref, on applique de suite leur remarque, on rechausse nos raquettes et on se met en chemin en direction de la 105 en compagnie d'une autre équipe. On se croisera, recroisera jusqu'à la fin de cette section raquette 'o pour finalement la terminer côte à côte. Pas de grande difficulté sur la suite ( 102-104-106-108-107 ) mis à part qu'on perd de tps en tps une de nos raquettes ! Sean assure au pointage et semble présent physiquement. Juste une petite subtilité à la 107 ( grotte ) où la plupart jardine : je leur donne et au train on remonte ce faux plat en direction du pas de tir . Sean m'annonce qu'on a fait un trou... :-)

On arrive à l'épreuve du biathlon où on avait décidé que je tire et que Sean effectue les éventuelles pénalités. Je me pose, je récupère mon arme, je blqoue ma respiration et me concentre pour aligner le tout : clack ! A côté ! 2ème : idem ! C'est chaud ! le 3ème est bon mais le 2 dernier sans succès ! C'est qu'on se rend compte de la difficulté du biathlon ! Je m'empresse d'aller donner le ptit bout de carte à mon équipier : il a 2 balises à aller poinçonner. J'arrive, il n'est pas encore prêt mais je l'aide à terminer sa prépa. Il comprend rapidement sa tâche et part à la quête des 2 balises. Pdt ce tps, je m'équipe et range dans la housse Inov8 et raquettes. Je m'équipe de mon porte carte, avale une barre Squeezy et déjà Sean pointe le bout de son nez ! Je suis surpris de le voir en tête tout en espérant qu'il ait bien pointer les bonnes balises. Il peste un peu, il est mal chaussé, je lui propose même de s'arrêter mais tête dans le guidon, on repart aussitôt !

img-0401.jpg

On prend à ce moment de la course la tête mais suivi de prêt par une équipe mixte. Le changement de carte, d'échelle, de support... me perturbe pas mal dans mon cheminement : j'ai du mal à rentrer dedans et Sean avance comme un dératé et me mets la pression. Après qqs hésitations, je décide couper par un sentier non damé pour chopper la 121. Mon équipier doute de ma coupe car il a vu nos adversaires emprunter la piste mais cela fait un détour. En effet, la progression est lente, impossible de patiner et Sean galère ! Finalement, on arrivera en même temps qu'eux au poste. On se lance donc dans la suite de notre chasse aux balises avec une équipe devant nous qui semble mieux glisser que nous, en fin surtout que moi ! La neige n'est pas terrible, je suis en rupture au milieu de chaque bosse et ne pas les avoir farter depuis 1 an et demi se ressent !

Qqs mètres avt la 110, je les aperçois biper et je confirme, ils sont meilleurs fondeurs que nous ! Mais rien est finit et je persévère à m'appliquer sur ma technique ( enfin sin on peut appeller ça comme ça ) mais aussi sur mon orientation . Un aller retour vers la 112 nous permet de juger notre retard soit environ 2min. Même sans entrainement spécifique, Sean assure dans son rôle d'équipier et n'a pas de mal à relancer après avoir bipé pour me rejoindre. On se dirige maintenant vers le point le plus au nord de la carte ( 111 ) par un faux plat qui me flingue très vite : je suis à la traine et Sean doit régulièrement se retourner pour m'attendre mais à l'approche de celle ci, il est un peu trop loin, je crie et anticipe en déchaussant pour aller la trouver hors piste : je m'enfonce de 50cm à chaque pas et la position " 4 pattes " est presque la meilleure pour se rendre à ce trou. Je rends le doigt à Sean, bien essoufflé de ces pas de géants effectués dans la poudreuse.... Pas le temps de souffler, il faut déjà repartir afin de redescendre vers le sud de la carte. On accuse cette fois un bon 3 min de retard mais ce qui est rassurant est que l'on ne croise personne sur cet aller retour....

Les 3 postes suivants ne seront qu'une formalité ( 122-113-115 ) mais cette fois, on a plus nos adversaires en point de mire :-( : l'écart se creuse ! Maintenant place au long poste à poste qui nous mène à la 116. On distingue l'aire d'arrivée sur notre droite et la fin se profile... Sur un faux plat descendant, on frise avec les 21km'h mais sur la descente suivante, je cherche à me mettre tout " schuss ", un ski adhère moins que l'autre et hop, je finis les fesses sur la piste ! Sean à nouveau m'attend, il se met à grésiller rendant la visibilité médiocre... Sean me sert de point de mire et on s'empresse d'attaquer la 124 par la piste de gauche dont une coupe hors piste au 1er virage. Et au moment de rattrapper la piste, me revoilà sur les fesses ! Sean se marre et regrette de ne pas avoir d'appareil photo ! Un dernier petit coup à donner pour choper la 123 où je cafouille un peu... Plus que la 125 et nous voilà à la dernière épreuve : un labyrinthe !

Un orient show pour les connaisseurs ! Une équipe féminine est là et nous devance de qqs secondes : on a les mêmes postes et il suffit de poinçonner sur la carte. Finalement, on les doublera à mi parcours pour rapidement récupérer notre matos et filer vers la ligne d'arrivée.

2h03 de course avec tous les postes en poche ! Les mixtes sont finalement arrivés 8 min avant nous : bien mérité vu leur supériorité en ski !

img-0400.jpg

Pas de regret sur la stratégie de course ( orientation peu technique ne permettant pas de faire la différence ), le choix du circuit ( vu mon niveau en ski, je pense que cela aurait été encore plus dur pour moi sur le raid long ), mon équipier ( à la hauteur, comme d'hab ! )

Une petite collation bien appréciée, la remise des récompenses et il faut déjà penser à retourner au bercail...  

Bilan : 1ère victoire de l'année qui, j'espère en amènera d'autres, mais le constat est simple : va falloir bouffer du skating pour éviter de ne plus être dans le rouge dès que la pente s'élève... mais bon, mon partenaire a qd même vu une amélioration entre la 1ère séance de ma vie ( déc 10 ) et la 8ème ( janv 12 ) ! Je ne peux que progresser... :-)

raid blanc de la montagne de l'ain orientation o'bugey raquette ski'o

Commentaires (6)

  • 1. | 12/01/2012
Damien, il y en a un du même style ce week end en ardêche mais sans moi... la suite sera axée sur du ski'o et qqs snow trail
doune
  • 2. doune | 10/01/2012
l'année commence bien... y a d'autres raids du genre au programme en 2012 ?
  • 3. | 10/01/2012
En effet, juste un petite victoire en homme sur un petit parcours... J'aurai préféré finir 15ème sur le long avec le sentiment d'avoir tout donné mais bon... L'an prochain j'espère ! Au plaisir de te rencontrer et de se tirer la bourre... ;-)
  • 4. | 10/01/2012
Sympa de vous avoir rencontré et d'avoir fait un bout de chemin ensemble ! Encore bravo et à une prochaine j'espère !
Thomas, team raid quechua
  • 5. Thomas, team raid quechua | 09/01/2012
Sympa de s'être tirés la bourre sur cette épreuve trés sympa. A ta décharge, effectivement sandrine a trés bien skié d'autant plus que nous sortons d'une grosse semaine d'entrainement skating.
@ bientot sur une piste ou un chemin
jib
  • 6. jib | 09/01/2012
Victoire, victoire... On peut pas dire qu'une 2°place sur un circuit découverte soit une victoire. A la prochaine sur les vrais parcours

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×