Raid Edhec (06 )

Tout commence par une discussion avec Raph cet hiver qui me demande un peu mon programme pour 2017. Indécis à cette époque à cause de mes lombaires, j'évoque qd même le Raid Edhec que je souhaite faire, dates qui collent cette année. Et puis le fait d'avoir été parrain en 2016, vu les 2 dernières étapes... a accentué mon envie de le faire ! Le temps passe et Raph me recontacte pour le faire non plus à 2 mais à 3 avec la marraine de cette édition : émilie lecomte. Je dis "Banco" et même si le début de saison n'est pas glorieux, il faut bien un objectif pour se bouger le c*** ! Alors, avec Guillaume de Start Training, on y planche, les séances s'enchainent plutôt bien mais en fonction de l'emploi du temps et un 8 mai 2017, sur une bête sortie vélo, à plat en moulinant, un "clac" bref et intense surgit dans le bas du mollet gauche : gros flip mais je continue la séance de 3h avec Franck qui prépare le Corsica et enchaîne même avec 45min de trail sans réelles douleurs. Je décide qd même de privilégier le repos, soins en zappant qqs séances. Je mets qd même du temps à reprendre le trail par peur que ma contracture vécue qqs jours avt l'Orient Oise revienne. Et puis arrive l'échéance, où pédaler ou courir comme un débile ne sert plus à rien. Au final, seul moi ( je n'ai pas voulu mettre mes équipiers au courant :-( ) sait que les 200km et 8000D+ vont être compliqués... surtout à pied

Bref, il est temps de préparer le matériel, conséquent, mais surtout limité en poids. Le voyage s'effectue direct après le boulot pour arriver à 1h30 à Nice à la recherche d'une place, pour dormir ( c'est un bien grand mot ! ) aux abords de l'école Edhec. Je suis debout dès 6h pour rejoindre mes équipiers dans leur chambre, me doucher et prendre le ptit dèj avec eux. C'est la 1ère fois qu'on se retrouve à 3 ! On enchaîne avec les vérifs où il faut encore faire des choix dans ce que l'on prend surtout Emilie qui a prévu à manger pour une cantine sachant qu'il paraît que c'est le seul raid où on prend des kilos ! On passe tous les tchecks, on enfile nos belles tenues aux couleurs de l'association " Courir Ensemble ", dans l'attente du bus pour nous emmener à ? 

34719170042 1d1b30ec12 b

 

10h45, on rejoint les bus et quasi 2h plus tard, on voici à St André des Alpes. La T°C est déjà bien haute et chaque équipe a hâte d'en découdre ! Justement, côté équipe, une belle délégation de chti mis, Issy Absolu ( IA ) que je ne connais pas, Générale d'Epargne ( GE ) et les Ding'os au bon potentiel, une équipe espagnole de 2 plutôt bien affûtée et équipée.... Les autres , ce sera la bonne ou mauvaise surprise ! 

34749792331 c3b8ffb4ea b

13h25 : le départ de cette 24ème édition est donné ! En trail avec ou sans bâtons, c'est parti pour une bosse de 700D+ et 6.3km. Tout le monde est frais, ça court et rapidement les équipes Ding'os, IA, GE... sont avec nous. L'orientation est qd même à surveiller surtout sur une vieille carte IGN zoomée et donc pixélisée avec pour couronner le tout un pastifiage en dur : bruyant et pas très pratique pour plier ! Le rythme est bon, content d'avoir les bâtons, le sommet approche, les puls sont hautes, la sudation aussi ! La balise 1 est bipée ( particularité : 1 balise = 1 étudiant donc parfait pour vérifier que chaque équipier passe à la balise ) et on attaque la crête en direction de la balise 2.

34067754523 2a93310c7a o

Le paysage est top ( vue sur le lac Castillon ) et IA et GE ont déjà 5 et 3 min d'avance sur nous : ma faute, je suis déjà à la limite et retarde mes équipiers qui avancent bon train : chaleur, en dessous physiquement... ? Bref, dans le dernière bosse de 200D+ qui mène à la balise 2 je suis déjà à l'élastique derrière Raph ! Commence alors la descente vers la prise des VTT avec une partie " hors sentiers " : pierrier puis rivière de feuille ! On est à ce moment avec les Ding'os qui nous lâchent juste avant la prise des VTT et qui font des transitions plus rapide ( pas de bâtons et pas de chaussures auto ). Ravito plus que bien venu, il nous faut un moment le laisser et enquiller la suite. Le chemin est roulant au profil descendant, un peu trop puisqu'on loupe de peu la balise VTT... A ce moment, se pose la question de faire l'aller retour pour la balise bonus : on parle, re parle, discute, re discute pour finalement estimer que le déplacement n'est pas rentable surtout si je peine encore comme dans la dernière bosse... Du coup, c'est tout shuss en direction d'Annot, section chronométrée et récompensée ( maillot rouge ) mais pas pour nous : le point faible d'Emilie, les descentes VTT ! Le sentier est superbe, on se laisser glisser jusqu'au village pour un arrêt chrono. A nouveau un ravito copieux : on est en tête mais sans l'option VTT : à voir ! Un bout de route hors chrono et la bosse de fin ( 300d+ et 5km ) pour rejoindre le village de Braux. Le chemin / route est régulier et on est tous dans le même rythme. La fin approche, on entre dans le village avec un dernier sprint final ! Déjà 4h30 de course, 38km et 1800D+...

34749540011 7784768e1d b 

1ers arrivés, on a le droit à tous les honneurs surtout des habitants, mobilisés sur la place du village pour nous acceuillir ! Quelle ambiance chaleureuse et humaine ! On a même le droit de se baigner dans la fontaine ! Les arrivées se succèdent et finalement pour apprendre que la balise VTT optionelle n'était que peu rentable ( 5 voir 10min de gagnées ) donc sans regrets pour nous mais au final de cette 1ère étape, on a déjà 25min de retard sur IA, 18min sur GE et 6min sur les Ding'os. Le ton est donné, on connaît nos adversaires et la bataille va être rude !

S'en suit mon coup de coeur de ce raid : le village et les habitants de Braux et l'orga qui les a mis à l'honneur. Cette mobilisation ( apéro, repas, bivouac etc... ) pour nous ce 1er jour : wouah ! Pensez y les organisateurs... La nuit va vite être résumée : quasi 0h de sommeil GRRRR ! Le réveil, plutôt le levé vers 6h se fait sous la rosé et la musique du Staff. Il faut comme pour les autres jours, tout ranger, refaire le sac, déjeuner et se rendre au départ. Ce jour là, c'est 8h dans l'ordre du classement de la veille toutes les 30 sec. A peine les cartes données, qu'il faut les analyser surtout les optionelles afin de savoir si elles sont rentables ou non...

34772628771 fc66cc441b b

Départ en VTT cette fois, avec une belle bosse d'entrée de jeu. On quitte à regret Braux pour 400D+ en chasse derrière nos adversaires à qui on a bien envie de chipper des places... Le train est bon, on est homogène et on remonte petit à petit jusqu'à récupérer IA au sommet et devancer un peu les Ding'os. La suite est un peu guidée en raison des interdictions de dernière minute. On se retrouve alors au CP2 avec IA et GE pour commencer le trail ensemble. C'est donc à 9 que l'on entame cette optionelle et à un moment se retrouver qu'avec IA en raison de choix différents pour des coupes différentes pour atteindre la balise. On reste avec IA, nos chemins se séparent par moment pour se retrouver finalement ensemble à la balise optionnelle où il semble que nous sommes les 1ers à biper... S'en suit encore qqs mètres de D+ ( quasi 900 depuis le départ de ce trail ) pour endin amorcer la descente vers la balise 3 où un arrêt chrono nous attend. On sent qu'on prend le dessus dans la descente et donc l'occasion de reprendre de précieuses minutes. Les paysages sont tjrs aussi chouettes, les sentiers techniques et les T°C qui ne nous épargnent pas. A l'approche de PC3, je commence à en faire les frais et mon rythme n'est pas aussi bon que mes équipiers. On bipe enfin, on se pose peu afin d'assurer la possibilité d'aller chercher les balises suivantes, j'en profite pour me mouiller dans la rivière. On récupère les VTT, on gagne le point suivant pour manger et reprendre la course et là, stupéfaction : IA est déjà là : chapeau !

34770842851 c089bfdfdb b

Une belle coupe de leur part leur font gagner 8min sur nous ! Déjà 30km dans la musette, nous attaquons le dur de la journée en terme de chaleur et distance. Le début est difficile pour moi, je peine, IA revient sur nous et Raph doit me tracter sur les derniers mètres... On arrive dans les temps pour aller chercher les balises bonus en trail : des horaires à respecter afin de les valider et une balise B4 qui sera impossible à aller chercher. Je donne la carte à Raph car plus on avance et plus je suis "déconnecté" : seules mes jambes sont capables de passer l'une dvt l'autre. Cette fois, je goûte à l'élastique d'Emilie et ne peut me résoudre qu'à "accroche toi !". Je m'alimente et hydrate correctement mais le pb vient d'autre part : la fatigue ( accumulation du trajet et de 2 mauvaises nuits ). Ma seule envie est de m'allonger et dormir. Je lutte, je ne profite de rien et les autres font le job pour rentrer dans le timing et gagner "seulement" 25min pour avoir passé quasi 3h sur le terrain. C'est un peu rageant mais c'est ça de pris.... Le VTT suivant est salvateur tout comme le ravito mais le but est de rejoindre le départ du kayak... Une belle descente s'annonce mais nous sommes à nouveau en mode ralenti et encore plus quand à un virage, on s'aperçoit que Raph n'est là ! Aussitôt, demi tour pour se rendre compte qqs mètres plus loin que son élastique de traction s'est enroulé dans sa cassette. Qqs minutes précieuses de perdues, IA qui repasse dvt et enfin, on rejoint l'arrêt chrono, sans pépins mécaniques pour la bécane de Raph. On apprend en arrivant que la section n'est pas obligatoire ( erreur du prestataire qui s'est présenté avec des rafts ) : pour nous ce sera alors ravito, retour en voiture pour la dernière CO afin de favoriser le repos. Je parle qd même de ma pédale à Cyclo Trott qui répare ça bien : Top ! 

Ptite transition en voiture jusqu'en Entrevaux, passage au bivouac et hop, faut gravir les qqs mètres de D+ pour atteindre le haut de la citadelle mais heureusement hors chrono, n'est ce pas Alex d'IA !? Il a eu la bonne idée de mettre un peu d'engrais sur son passage...(Pbs gastriques aux environs des 9h d'efforts ). Là Haut, le principe est simple : une CO mémo dans les ruines. On part avec IA mais l'orientation se révèlera être individuelle : l'emplacement des balises et les ruelles sont tellement étroites que seul le 1er peut consulter et repartir aussitôt. 11min au total à monter/descendre/partir/repartir.... malgrè l'oubli de mémoriser la n°3 qui nous vaut un aller retour gratuit vers la 1....

34902251775 5051155e6f b

Re descente tranquillou avec au passage une bonne bière offerte par l'ami Loïc qui nous fait l'honneur de son passage ! Que ça fait du bien au moral !

Img 3946

Retour au bivouac, repos, souper, classement qui indique un chamboulement  : nous sommes 2nd à 35min d'IA et GE 1h05 derrière nous ! C'est une belle avancée mais il reste encore 3 jours de course...Pas trop le temps de faire la fiesta : levé à 3h pour un départ à 5h ! 

34573906260 ba13f3dba7 b

Merci à Franck de Valmo qui m'offre la possibilité d'enfin dormir un peu avec son déclencheur de sommeil :-) ! Ziiiiippppp, Stoots sur le front et hop, faut ranger, déjeuner, préparer le sac.... 5h18, les fumigènes sont brûlés, les 5 cartes A3 distribuées et c'est parti pour un trail avec départ en masse. Emy et Raph sont déjà aux avants poste, moi dans le peloton. Mais rapidement, on quitte le chemin pour aborder le D+ et les sentiers : un file de frontales se profile derrière nous et comme ça ne va pas assez vite : Emy décide de me tracter ! Elle a la gniak, veut être devant et prendre cette 1ère place : ça tombe bien, moi aussi mais je pense au reste de la journée, de la course... Oh fada passe dvt, assez à l'aise et nous on est avec les Ding'os et GE. L'élastique est assez vite abandonné, rester dans ses pas est suffisant pour maintenir le rythme... Une fois cette bosse avalée, long plat pour attiendre la bosse menant à la balise mais Emy semble à la peine : payerait elle ses efforts de m'avoir tracté ? On baisse d'un cran, on laisse filer les Dingo's et GE afin de rester ensemble. L'aller retour à la balise nous permet de juger les écarts : oh fada a fait l'effort, GE et ding'os juste dvt. Seule bonne nouvelle : IA semble peiner dans cette section !

34797272102 589faa5155 b

A nouveau, longue section avec un passage au milieu des moutons pour rejoindre le parc VTT et au bout de 3h30 et 22km, on retrouve enfin un ravito complet et nos bécanes. On en profite mais rapidement il faut quitter les lieux pour enchainer. Après réflexions, on décide de shunter la balise optionnelle VTT ( la route est encore longue et il faut préserver notre féminine ). Ding'os sont juste dvt nous mais rapidement on ne les voit plus.. On fait notre chemin, pas toujours rentable dans les choix, mais on avance même si le GR 510 n'est pas très pratiquable en VTT... On passe les crètes pour amorcer la descente et là, GE et Oh Fada nous reprennent ! Un coup au moral ( ils viennent de nous reprendre 1h15 ! ) La descente à dominante sur route est attaquée en peloton jusqu'à Roquestéron Grasse. Ravito salvateur, personne de revenu sur nous, on embraye sur la suite avec une belle bosse de 500D+. Rien à faire pour les suivre, on reste à distance... S'en suit une longue portion en balcon sur un chemin très cassant avant d'attaquer la descente sur CP4. Nos adversaires ont qqs minutes d'avance, on fait une transition plus rapide et on repart à 3 équipes pour un gros morceau de la journée. On a déjà 61km dans les jambes ( plus de 7h d'efforts ), il est pas loin des 12h, la chaleur commence à peser mais heureusement la montée est à l'ombre. On profite des erreurs de nos adversaires pour rester au contact mais à peine passer la 1ère balise optionnelle, Raph doit venir au secours d'Emy qui n'est pas au mieux... Une petite chute se sa part nous fera une frayeur, ce qui vaudra même, on pense, sa douleur aux ligaments du genou... On continue notre route, on longe la rivière ( avec un espoir d'y aller pour se rafraîchir mais non :-( ) jusqu'à atteindre la 2ème balise optionnelle où un membre de oh fada se paie le luxe de revenir et repartir en trombe ( pense qu'ils ont oublié de biper.. ). Commence notre remontée vers le PC4 où on croise pls équipes dont IA ce qui nous conforte dans l'idée qu'ils sont loins derrière... De retour au PC4 où on pensait repartir en VTT, qqs minutes à se ravitailler, à remettre les chaussures de VTT et casque dans le sac Wilsa et hop faut maintenant attaquer le dernier morceau : rejoindre l'arrivée ! Il est prévu pour nous de tracer direct et ne pas prendre la balise optionnelle mais après réflexion et être sûr qu'il ne faut pas recenir à CP4 pour la valider, on décide de faire le crochet. Emy semble avoir repris des forces, est partante donc vamos ! On commence l'ascencion avec une autre équipe, qu'on lâche par la suite et 1h10 plus tard, nous voilà au sommet à biper cette optionnelle. Un long passage sur les crètes avec une superbe vue à 360° ( mer et montagne ) avant d'attaquer la descente vers l'arrivée 1h plus tard et cette arrivée main dans la main tous les 3 après 12h de course, 86km et 3650 D+ ! Wouah, quelle journée mais cela valait le coup : on prend le tête du général avec 30min d'avance sur GE et 1h30 sur oh fada....

34829086291 5f91136d17 b

Malgrè les réjouissances, je dois qd même passer par la case " médecin " pour mes ampoules aux pieds et mon dos. Pas de mauvais matos mais la chaleur, les heures à pied dans la poussière ont créaient qqs frottements sous mes orteils et une vieille tri fonction dont le tissu est un peu trop détendu a créé avec le sac à dos des frottements -> brûlures au 2nd degré ! 

Img 3947

Maintenant que j'ai dévalisé le stock d'éosine et vaseline, direction le centre du village pour une baignade collective dans la fontaine et une bière en terrasse : merci Raph ! De retour au camp, repas, repos, du mal à marcher avec les soins et les cuisses qui ont chauffé... Je me couche tôt, un pipi en pleine nuit et vers 7h avec une nuit correcte... debout ! La journée s'annonce à nouveau belle et chaude et cette fois, à nous de partir en tête !

34119738123 b4de5e3dfc o

9h12, c'est parti pour un trail assez court. A peines qqs mètres de fait et 1ère erreur de ma part, hop : tout le monde passe dvt ! GE, Oh Fada et IA partent forts, on a déjà un wagon de retard... On bipe la balise puis on nous indique la prise de VTT un peu plus loin. On remplie les gourdes et c'est parti avec le gros du peloton à prendre la même direction. On se met en jambe jusqu'à arriver à l'entrée d'une propriété où la dame semble nous ouvrir gentiement : ça tourne dans cette espèce de ferme, tout le monde se regoupe, on trouve un bout de sentier qui débouche dans un petit hameau : c'est bien mais cela ne correspond en rien avec la carte ! On se pose, on croise le président de l'orga, je me câle et me recâle enfin : que fait on là ????? ( je ne comprendrais que le soir que l'orga n'a pas indiqué sur la carte l'endroit de la prise VTT, alors on a tous pris comme point de départ le CP1 ! ) Maintenant il faut se diriger vers la balise 2 à majorité ascendante. Emy ne semble pas avoir retrouvé ses jambes, aller retour à pied pour biper où on ne croise aucuns de nos adversaires directs : ont ils pris le large ou sont ils encore en train de galérer ? Pas trop le temps de s'attarder là dessus, il nous faut avancer car avec cette grosse erreur, nous avons perdu bcp de temps, une certaine incidence sur les barrières horaires suivantes ! La suite du parcours est sympa, pistes assez larges, assez roulantes et un peu trop même que j'en loupe une intersection : 10' de perdues et ceci gràce à une équipe qui faisait demi tour ! Qqs équipes se regroupent, en tenant de double les Ding'os, ptite chute sans gravité pour moi, passage de la rivière, portage du VTT sur qqs mètres avant de retrouver le GR51 qui s'avère lui aussi pas très roulant : on pousse les 3/4 du temps et tellement énervé de cette perte de temps que j'essaye de remonter sur le VTT dès que possible : 2 chutes ! Ca nous fait bien rire, et enfin le PC3 arrive !

34829138351 dc3481429d b

Ce que je redoutais se passa : nos 3 adversaires sont partis sur l'optionnelle ( que j'estimais rentable ) ! Je n'ai qu'une envie, c'est de repartir de suite mais mes équipiers profitent du ravito... Il faut donc maintenant se résoudre à shunter cette boucle et partir au plus vite sur le trail suivant afin d'assurer dans les barrières horaires... 2 choix d'itinéraires s'offent à nous mais je préfère passer par le Nord où cela semble plus roulant. On attaque, ça court bien, Emy semble en meilleure forme en trail, le CP4 en vue, juste un vallon à traverser quand arrivés au pylone : plus de chemin ! on cherche pdt qqs minutes mais rien : il va donc falloir couper droit dans la pente dans cette végétation hostile ! On progresse peu, on y laisse de la peau et quasi en bas, on est rejoint par une autre équipe. On récupère le ruisseau et enfin le passage pour rejoindre le CP4 !

34542871770 4c7f5df412 o

On remonte à bon train, on bipe, on fait chemin inversemais qqs minutes plus tard, voilà déjà GE et oh fada qui font route ensemble, à notre poursuite, à chopper la barrière horaire.... On poursuit notre chemin, ravito au passage et CP5 bipé avec assez d'avance et déjà nos 2 adversaires qui ont fait le métier pour revenir ! Cette fois, il faut se rendre à l'évidence : ça va être très dur de retrouver notre 1ère place ! Ces 2 équipes ensemble font un carton ! On continue donc notre aventure à la quette aux balises optionnelles, à demander à chaque bénévole un peu d'eau... A la balise B2B, nous faisons demi tour alors que les 2 autres équipes redescendent vers CP5. C'est là qu'on croise IA qui a fait une belle remontée aussi... Raph a la patate, il est dvt à nous booster alors qu'Emy et moi gérons. Une bonne orientation et progression nous font rapidement biper la balise B3A, redescente vers B3B sans savoir si les autres sont passé dvt. Des randonneurs nous confirment ceci, ça fait plaisir un bon choix ;-), rafraichissement à la fontaine, B3B en vue avec 2 équipes qui déboulent du sommet ( GE et oh fada ? ), on bipe, on cherche le sentier, on jardine et voilà déjà IA ! Bravo ! Coupe de sanglier, Alex qui couine du genou, Hélène qui souffre se son ampoule... On progresse peu, à la recherche de ce sentier.... On croise une sente, on continue mais cela me parait bizarre, je propose donc de revenir en arrière mais IA s'obstine et continue. La sente est reprise juste dvt GE et oh fada, celle ci s'avèrera être la bonne et on fonce tête baissée vers l'arrêt chono... Un peu trop pressé que je tourne en bas à gauche au lieu de la droite, Raph râle ( normal ) mais la précision de la carte etc... !!!! On bipe, on se pose, qqs minutes plus tard : GE et oh fada débarquent ! Longue pause à discuter, boire... et toujours pas d'IA ! 

34119591983 1ec9ded9fe o 1

Maintenant faut, hors chrono, se rendre au départ du biathlon. C'est en mode cool-cool qu'on s'y rend... En discutant avec oh fada, je perds de vue de mes équipiers... On part juste derrière GE et oh fada sur ce sprint en direction du tir : mes pieds commencent à faire mal : de nouvelles ampoules ont dû pousser ! A nouveau arrêt chrono pour expliquer le principe : sprint, tir et tour de pénalité si besoin : le tout en relais ! Raph s'y colle en 1er et assure avec seulement 2 tours de pénalités puis moi qui me fait déposer par Yoann sur le trail mais je fais un sans faute au tir, lui 2 tours de péna et enfin Emy qui assure aussi : on repart en trombe, on doit dépasser les 15km/h pour la 1ère fois du raid : bip final ouf ! A nouveau 9h20 de course et qqs 55km à ce jour ! Cette fois, c'est Antoine et Julia qui nous font la surprise d'être là :-) Pizzas, bières, douche... nous sont offerts par nos invités surprises ( encore merci ! ), un bon moment hors "groupe raid " et à nouveau retour chez le médecin pour moi : cette fois ce sont les talons qui sont touchés par de belles ampoules ! L'injection d'éosine fait mal, un peu de vaseline dans le dos et c'est reparti pour une nuit de repos avec qqs capsules de spiruline pour améliorer la récup...

34086920634 a82c830c25 o

Dernier réveil, dernier ptit dèj avec l'orga, les raideurs, le staff médical, cyclo trott etc... Tout est plié, rangé et je ne mets mes chaussures qu'en dernier : les enfiler me font mal ! J'appréhende la course à pied de la journée... 8h20, c'est parti. Dès le départ des choix où on fait le forcing pour récupérer IA ( qui a malheureusement jardiné la veille ! ). On récupère même les Ding'os mais oh fada et GE reviennent assez vite sur nous et c'est en peloton qu'on avance. Leur tactique est simple : rester avec nous pour assurer leur podium, nous attaquer et être propre en orientation. On trouve le passage à proximité de l'arrêt chrono mais GE retrouve son chemin : mince ! Une ptite chute de ma part et la douleur dans le pied se ravive....

34944098996 91f8dbfbfb b

Ravito et là pas le choix, faut se lancer ! Les 1ers pas sont difficiles, je boîte, je compense, je suis à la traîne... j'essaye de courir le plus souvent : heureusement la section est plutôt plate ! Le rythme global n'est pas élevé, la dernière descente m'achève et la remontée vers la balise ( tour ) se fait élastique très tendu derrière Raph : ces 10km en 1h10 furent interminables... Heureusement la section pour récupérer les VTT est hors chrono et tel un zombie, j'avance... J'arrive tant bien que mal, en mode "pantin", je m'allonge, je sui vidé ! Raph, Mike etc... viennent me voir pour m'alimenter, m'hydrater etc.... Je prends mon temps mais il faut bien repartir en direction de Nice, sa promenade des Anglais en VTT hors chrono pour rejoindre le départ kayak de mer. Je reprends un peu de couleurs même si on est limité à 10km/h sur la promenade !!!! Arrivés au départ du kayak où le parcours est simple : une boucle en mer d'environ 30min. Je ferais équipage avec Emilie et Raph en solo. Le temps, la météo, les paysages... sont top : limite promenade ! On avance pas aussi vite que les kayaks solo ( on aurait pt être dû mettre Emilie sur le solo ?! ) Le parcours fait du bien : les jambes se posent, on est au frais, l'eau de mer est vivifiante et le spot top ! 7.5km/h, on a impression de pas avancer, les équipes nous doublent....

34985156785 0d59e45111 b

demi tour, je me dis que ça ira plus vite avec le vent de dos mais rien à faire, on a encore l'impression de se traîner et Emy qui râle, les bras : c'est pas sa spécialité ! Fin de chrono, ptite douche et faut repartir pour l'ascension finale. A nouveau hors chonro en ville où j'entends un " allez julien !" : hallucination ? Eh non, c'est bien mon ptit cousin Sèb qui est là avec une cousine voir son ptit ami faire le raid... Top départ, environ 500m en faux plat : mes 2 équipiers à bloc, moi j'essaye mais c'est l'acide lactique qui l'emporte et enfin la délivrance ! Embrassades, émotions... on y est arrivé ! Belle victoire en mixte et 3ème scratch...

34995062035 59a8bcdfcd b

  S'en suit un ptit moment en famille, entre les raideur(se)s devenus des copains, les organisateurs, les prestataires à refaire la course, raconter les anecdotes, remercier.... Mais aussi se changer, refaire les sacs, boire, manger et une belle cérémonie sous une grosse chaleur ! Je serais bien resté mais un co voiturage m'attendait ( merci à Terra Matter pour m'avoir descendu ). S'en est suivi plus de 7h de route avec 2 patates en bas des jambes ( j'apprendrais qqs jours plus tard une infection au pied droit... )

18740257 1863943040511415 4038101227454246439 n

Merci d'abord à mes équipiers pour ce bon séjour ensemble, à s'aider, se supporter, se complémenter.... merci à l'orga pour le boulot effectué, merci aux prestataires, staff médical, aux communes ( dont Braux ;-) ) pour leur accueil.... 

34585228920 aa2e1cdf02 b

Bien envie d'y retourner, mieux préparé en espérant avec de plus belles cartes et au moins 2 / équipe. Maintenant place aux soins et au prochain : le Vendée o score !  

PS : Merci à l'orga et Marion/Mathis d'Endorphin pour les photos

orientation inov8 trail endorphinmag balise raid edhec VTT boussole Mulebar Nice

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.