Raid O'Bivwak ( 74 )

Tout commence par un mail d'une certaine Aurélie qui me demande si je suis intéressé par l'O'Bivwak : pq pas ? Un ptit coup de fil dans la foulée, je commence à connaître ma future équipière et on se lance ! Encore mieux, elle vient mi mai à la maison pour un we entrainement... Celui ci se déroule bien : vélo, CO, trail'o etc... et je me dit que ça va être bien sympa d'aller courir sur le Semnoz en sa compagnie...

Le jour J arrive, on se dirige vers la station du Semnoz sous déjà de fortes

 t° rejoindre les qqs 1000 équipes réparties sur 8 parcours. Sur le notre, le B il y a des noms qui résonnent comme " membre de l'équipe de France, entraineur de l'équipe de France " donc bien finir va être une rude affaire !

1ère épreuve pour nous, retrouver Mathieu d'AirXTrem qui a qqs pièces du matos obligatoire. Ce sera dans la dernière heure qu'on le retrouvera mais c'est ok, le sac est complet ( environ 6kg ) et nous voilà dans le sas à attendre la délivrance. Il fait déjà très chaud même à 1300m, une joellette nous devance de 5min avec un tonerre d'applaudissements et à 12h30, les qqs 2000 raideurs, randonneurs, orienteurs s'élancent sur les pentes herbeuses de cette 33ème édition.

départ o bivwak

Le profil est ascendant, on mélange course/marche et on se retrouve dans le paquet de tête de notre circuit dont Lafuma. Le sommet est en approche, prise de feuille de route et c'est parti pour le traçage : j'en place 5 et on file. Lafuma et Quechua sont juste devant et en qqs mins on revient sur eux.

traçage o bivwak

On se dirige donc tous ensemble sur la 1, un peu trop confiant en les suivant mais en contrôlant l'orientation et c'est tout le monde qui se plante ! Je décide donc de faire ma propre orientation et on la trouve enfin. Lafuma n'est pas avec nous, on file avec Quechua vers la 2 et le Semnoz commence a révélé sa particularité : ses lapiazs, sa caillasse mais aussi sa forêt jonchée de branches, troncs... bref la pose de pied est dangeureuse et prudente lorsque l'on a un vécu d'entorses de cheville.... La 2 est trouvée, Lafuma est revenu mais déjà plus personne en direction de la 3. C'est pas plus mal car suivre les autres n'est pas trop mon truc quoique sur celle là, ça aurait plus efficace : on y laisse bcp trop de temps ! Je pense être au bord de cette clairière mais non, d'ailleurs bcp de monde s'y perd et le temps file... Au bout de pls minutes, on la trouve et on file vers la suite de la course qui nous fait enfin sortir de cette zone au sud bien piégeuse ! 

A nouveau dans les alpages du sommet, c'est l'occaz pour nous de refaire un peu notre retard en galopant. La chaleur se fait bien sentir, la visière Compressport n'est pas de trop et maintenant place à la descente en direction des Puisots. De longs poste à poste se profilent et les choix d'itinéraire ne sont pas évident... Je dois alterner lecture de carte/pose de pied et mon choix sur la 11 à vouloir éviter le D+ ne semble pas très judicieux... Aurélie assure, et la boussole nous emmène doucement vers la fin dont un passage bien sympa à cette croix qui offre un panorama splendide sur le lac

balise vue du lac o bivwak

Les 2 dernières ne posent pas pb et à gdes enjambées, on file biper le boitier "arrivée" qui nous annonce 3h56, bien loin des 1ers mais à seulement 12min du podium ! Alors forcemment, ça nous booste pour le lendemain car le parcours sera à profil ascendant donc plus physique ! Il est seulement 16h30 et faut bien s'occuper sur le bivouac : heureusement pas de bar comme en Belgique où c'est un truc à tomber en embuscade à ne pas s'en relever le lendemain... Mais l'occaz de revoir les copains venus de leur réion lointaine et de discuter, s'hydrater un max et faire notre popotte au milieu de ces 1000 tentes

bivouac à l'o bivwak

Coucher pour se lever tôt, T° tip top mais la musique un peu trop forte de nos chers voisins fêtards aura bien écourté notre nuit. "Il est 5h, les puisôts s'éveillent " et ce au rythme de saxophones... Ptit dèj, thé, remplissage des poches à eau et comme il y a 2 ans avec Jérèm, pas de départ en chasse mais en masse. On se place bien, l'attente est longue sous cette fraicheur mais le spectacle de voir les autres partir avt nous est dépaysant....

départ matinal o bivwak

6h30, c'est à nous d'en découdre, on est devant, idéal pour récupérer la feuille de route, j'en trace 4 et on file.Un peu plus de mal à me mettre dans la carte ou est ce encore l'obscurité ? bref, j'empreinte au max les chemins pour me rendre à la 1 et déjà Quechua est là ainsi qu'Esprit Raid ( 3ème pr le moment ). On se retrouve finalement à 4 équipes mixtes dont les 2èmes actuels. Un long faux plat en direction de la 3 me permet de tracer les derniers postes et de rester au contact des autres équipes. Ce n'est qu'en approche de la 4 qu'Esprit raid prend un autre itinéraire et que nous nous retrouvons seul avec Quechua et sa féminine qui assure en orientation et nous emmène à la 4 : bravo ! Encore avec eux à la 5 & 6 mais nos chemins se séparent à l'approche de la 7 où je préfère prendre un peu de D+ mais avec un chemin qui y mène : on se perd de vue, on les reverra jamais !

On commence à faire route avec une autre équipe Esprit Raid ( masculine ) qui n'avance pas trop vite mais qui oriente proprement. On fera route ensemble quasi jusqu'aux derniers postes avec eux : c'est ça d'être encore trop approximatif à l'approche du poste ! Pas de grosses erreurs majeures, on court dès qu'on peut, la fin se profile, on fait même qqs postes avec cette dame qui m'avait soigné à la Rhône Orientation et en 3h33, cette seconde partie est bouclée. On rentre 3ème mais maintenant reste à savoir si on a repris assez de temps ????

Vérif des sacs, consultation des résultats provisoires ( Lafuma n'est rentré que 20min avt nous et les 2nds que 4 mins), prise de tomette ( cadeau de bienvenue ) et on file se rafraichir et se changer dans la bonne humeur, content de notre 2ème jour de course sous ce soleil radieux...

Au retour de la voiture, soit 40min plus tard, on voit Esprit Raid arriver seulement : Cool mais qu'on fait les autres ? et encore 10 min plus tard ; Quechua ! Rigolant Wouha ! 

On se restaure, les classements tombent et nous avons bien remonté à la 3ème place ( résultats ) ! Un happy end qu'on aura pas volé avec juste le regret de ne pas avoir pu se tirer la bourre avec les 2nds à cause de mon orientation de m**** de la veille

podium o bivwak

C'est bon de se retrouver sur cette boîte, applaudi par tte une assemblée de sportifs ! Mais faut déjà penser au retrour à la maison et trouver qq'1 qui puisse me déposer à la maison...

Un beau raid, bien technique avec des conditions tip top sans oublier ma partenaire qui a assurer tant physiquement qu'à assumer mes boulettes en orientation... Bravo aussi aux organisateurs, bénévoles et partenaires qui ont oeuvré pdt pls mois pour nous offrir cette course.... Sans oublier le côté " local " avec la tomette du coin offerte, un repas typique, des couverts bio, un respect des concurrents des sites traversés ( pas ou peu de déchets sur les parcours, bivouac )

Maintenant un peu de récup avt d'honorer les 2 invits du 21/22 juin prochain et aussi le 5/6 juillet !

PS : crédit photo : cyril crespeau

compressport orientation NoName Stoots VeinoPlusSport O'Bivwak Semnoz

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.