Trail Blanc du Semnoz ( 74 )

Un trail ? Oui, oui ! j'ai bien fait un trail ! Ca fait bien, pfffff, au moins tt ça que j'avais pas mis un dossard sur une course où personne n'a de boussole, où tout est fléché.... Mais comme c'était pas trop loin, que c'était l'occaz de faire un bon test de début de saison mais surtout voir si la douleur dans ma hanche s'accentue avec l'effort court mais intense. Alors, je fais un ptit saut au Semnoz pour un trail de 11km sur le domaine nordique. Je le repère sur un calendrier il y a à peine un mois mais les 575 dossards sont pris :-( Alors, ce sera en " off " que je le ferai !

Sur place, la neige est au rdv et ça fait qd même un paquet de monde ! Chacun a revêtu sa paire de pointes ou de trail avec un ptit accessoire qui s'avèrera utile : des chaînes pour chaussures ! Quand à moi, je prends les Roclite 285 : bien typée sur pour cette distance, à la semelle déjà bien crantée et l'occaz surtout de les tester en mode " course " !

img-0409.jpg

Je ne m'écarte pas trop de l'arche et du speaker et enchaîne échauffement, accélérations... car ça va partir vite et de ce temps ( -5°C ).... Le départ approche, je croise enfin une tête connue ( D.Iket ) mais le temps de s'éterniser : je dois encore enlever ma veste Mislite et fixer ma frontale ! Je me fais discret ( j'ai pas de dossard ! ) et m'approche doucement de l'arche où ils sont tous aglutinés tel un rigodon de carnaval ! Le speaker annonce finalement 9km au lieu de 11 et ça m'embête de partir fin de peloton. Alors je me mets sur le côté du sas à hauteur de la 1ère ligne.

3,2,1 : top ! j'enclenche le gps et me faufile rapidement dans la tête de course. Enfin, tête que je lâche progressivement pour me positionner aux alentours des 30. A peine 500m de parcouru, que déjà le 1er petit coup de coup se profile. Les roclite me sont alors bien profitables et me permettent de griller qqs places avt l'épingle. On traverse la route et je rentre dans le vif du sujet : le domaine nordique. Les pistes sont certes dammées mais on s'enfonce qd même un peu. Les qqs 30 paires de trail devant moi labourent déjà bien le sol qui est peu gelé. Le pied est légèrement fuyant ( ça me rapelle le sable de la côte d'opale ) et un jeu de " tu me doubles, je te double " s'installe avec qqs adversaires. Peu de plat, mais une alternance de coup de cul, de faux plat, de longues descentes, de longues bosses et étonnemment, je distance et reprends du monde dans les descentes et sur le haut des bosses. Le rythme est rapide, je suis vite dans le rouge à vouloir tenir la cadence mais je tiens !

2010c-9999-14.jpg

Au bout de qqs kms, le peloton s'étire et je prends mon rythme de croisière. Entre plaine et forêt, le parcours est exigeant et doucement, je rattrape les concurrents jusuq'à mi parcours où on restera à 5/6 ensemble. Au 6ème km, on passe non loin de l'arrivée et m'annonce 22ème. Ca booste 2 d'entre eux, qui sous les qqs encouragements de la foule, font une échappé. Mais c'est que celle ci est suivi par les autres qui en remettent une louche ! Je ne cherche pas à m'accrocher car je sais qu'il reste encore environ 3km et que je peux les reprendre en descente et haut de bosse. La lumière tombe, il doit être 18h et la brume entre en action. Je m'aide des frontales des autres et n'allume même pas la mienne !

Virage à gauche, les écarts se stabilisent et le gps annonce 8km. Une bosse bien sèche se profile et là, je mets un coup. Je me détache de ce petit paquet et reviens sur mes 2 adversaires. Virage à droite, un signaleur nous annonce que c'est la fin, je prendre l'intérieur du virage mais un peu trop : je m'enfonce et perd ma vitesse acquise auparavant. Je remets une louche, en vain, je n'arriverai pas à reprendre le 22ème ( S.Agnoli ) de raid74. Je stoppe qqs mètres avt la ligne d'arrivée afin de sortir du couloir et boucle ces 8km840 en 42'52 environ.

Je passe vite fait boire un thé, puis 2 qd pls de mes adversaires viennent me saluer pour cette bagarre bon enfant durant ces qqs kms. J'aperçois qd même 3 paires d'Inov8 parmi les 20 premiers ( dont une bargrip et une mudclaw : meilleur choix ! )

18h20 : je repars en footing jusuqe la voiture afin de regagner le bercail. Au final , je ne peux être que satisfait de ma place vu le manque de séances spécifiques mais j'ai hâte de voir ce toubib car les séances longues ou intenses n'arrangent rien à ma hanche. Verdict mercredi, enfin j'espère ! 

compressport inov8 trail

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×